Clermont-Ferrand 24° C
jeudi 18 août

Enfant du pop art, Greg " Léon " Guillemin expose au Château de Val jusqu'au 30 octobre

11h05 - 14 juillet 2022 - par
Enfant du pop art, Greg
Le déjeuner des canotiers de Greg "Léon" Guillemin. - © DR

Greg " Léon " Guillemin est le prochain artiste à immortaliser le Château de Val lors d'une exposition exceptionnelle de plus de 50 œuvres de l'artiste. L'exposition a lieu jusqu'au 30 octobre 2022 et c'est un évènement.

Né en 1967, Greg " Léon " Guillemin est un enfant du rock et du pop art. Bercé par les swinging sixties, cet artiste inclassable est biberonné à la culture américaine, de Marvel à Andy Wharol mais aussi à la pop culture nippone. Figurant parmi les utilisateurs pionniers d'internet, il utilise dans les années 2000 les nouveaux outils numériques mis à sa disposition pour créer des images qui flirtent avec les comics, la culture populaire et "entertainment", avec des cases qui ne sont pas sans évoquer Roy Lichenstein.

Au château de Val, les visiteurs pourront voir l'ensemble de son œuvre. "C'est la première exposition muséale que je réalise dans un endroit si grand nous expliquait l'artiste. Cela permet de voir 56 toiles avec toutes les séries et d'avoir une vision globale de mon travail. Ce qui est intéressant, c'est que cela va toucher des publics différents dans un endroit touristique, un public qui n'a pas toujours l'intention de rentrer voir une expo."

Greg " Léon " Guillemin avait déjà fait une exposition dans un lieu touristique comme dans le fort de Bonifacio, en Corse. Lors du vernissage début juillet, les gens ont été très agréablement surpris par l'humour, les couleurs, la fraîcheur et la proximité de personnages populaires qui parlent à tout le monde.

Dans sa série "Secret Life of heroes" l'artiste y dévoile les travers humains des super héros, les imaginant aux toilettes ou dans des postures de la vie quotidienne...

Coquins et sans tabou, les œuvres de l'artiste interpellent. "Je voulais ramener les héros à la hauteur de leur public dans des scènes de la vie quotidienne explique Greg Léon Guillemin. C'est un hommage à tous ces personnages qui font partie de ma vie depuis gamin. En étant adulte je n'ai pas fait une croix sur eux."

Cela tombe bien, nous non-plus et l'on est resté scotché devant ce "radeau de la méduse" revisité avec des personnages de Disney à la dérive comme le Roi lion ou Aladdin... Cela laisse aussi réfléchir à l'actualité. "J'avais fait cette toile en 2015 avec des personnages de Disney venus du sud sur un Zodiac pour fuir leur pays pour une exposition d'Amnesty international avec une série intitulée Wake Up afin de dénoncer les problèmes des migrations. Cette toile n'a jamais vraiment été exposée avant sauf pour Amnesty."

faire réagir

L'environnement, la sexualité, la surconsommation sont des thèmes chers à l'artiste.

À travers ses personnages issus des contes de Grimm, de Disney, de Marvel, ou des mangakas japonais, Greg nous invite à retomber en enfance. Mais son univers dans lequel se côtoient Batman et Blanche-Neige ou les 7 nains, est loin d'être naïf.

Sa volonté ? Rendre l'art accessible au plus grand nombre, partager et échanger, avec d'autres artistes, d'autres courants, d'autres univers. Sa façon à lui d'éveiller ou de réveiller les consciences, c'est de peindre.

Ses images récupérées, recyclées, détournées, sont autant de moyens qu'il utilise pour évoquer les différents sujets qui le préoccupent ou l'interpellent, comme la cancel culture aux États-Unis, pour espérer un jour pouvoir court-circuiter leur trajectoire.

0 commentaires
Envoyer un commentaire