Clermont-Ferrand 4° C
jeudi 20 janvier

Avec « Les Mômes de l'ASM », les jeunes rugbymen ont enfin leur roman dessiné

12h00 - 18 décembre 2021
Avec « Les Mômes de l'ASM », les jeunes rugbymen ont enfin leur roman dessiné
« Raphaël joue petit côté » est l'un des quatre tomes des « Mômes de l'ASM » (© Stan Silas). - © Stan Silas

Du rugby, de la BD et des histoires passionnantes. Les 8-12 ans pourront se plonger dans la lecture de quatre romans avec « Les Mômes de l'ASM » aux éditions Baribal et s'identifier à ces jeunes rugbymen qui ont aussi leurs soucis d'enfants.

Des livres sur l'ASM, des dictionnaires, des quiz ou des livres photos, il y en a eu beaucoup. Mais des romans à destination des enfants, avec des histoires fortes et un peu de bande dessinée, jamais.

C'est chose faite désormais avec « Les Mômes de l'ASM » qui paraissent aux éditions Baribal, quatre ouvrages de 96 pages dans lesquels, les jeunes pousses de l'ASM, filles ou garçons sont les héros.

« Nous avons fait un constat : on ne s'adresse jamais aux enfants de la Yellow Army qui accompagnent leurs parents au stade avoue Aymeric Jeanson, rugbyman fan de l'ASM originaire de la Sauvetat exilé en région parisienne. Rien ne leur ait vraiment destiné. Ce roman est un vecteur d'émotions calibré pour les enfants avec des vraies histoires. »

Façon manga

Destinés aux 8-12 ans, « Les Mômes de l'ASM », est une série de quatre romans illustrés qui racontent la vie des rugbymen en herbe en abordant des thèmes qui les concernent.

Un seul univers, quatre personnages principaux, un volume consacré à l'histoire de chacun. Et un cadre unique : l'Auvergne, Clermont-Ferrand et l'école de rugby de l'ASM.

Aymeric Jeanson l'éditeur et pilote du projet a écrit les textes. Stan Silas, auteur reconnu dans le milieu a réalisé les dessins avec un coup de crayon inspiré du manga japonais.

« Le dessin de Stan a une vraie efficacité graphique, cela accroche l'attention des enfants explique Aymeric Jeanson. Le dessin reste en appui du texte qui n'est pas trop long pour que cela soit abordable pour tous. Chaque histoire est indépendante mais les quatre tomes forment un puzzle avec des personnages que l'on retrouve au fil des romans. »

Le but de ces ouvrages est de parler de rugby mais sans rentrer dans la complexité des règles mais plutôt en abordant la manière dont ce sport peut changer une vie. La confiance en soi, la notion de collectif, de douleur, de solidarité ou de courage sont des thèmes chers au rugby. « Dans chaque histoire, le héros a une problématique à surmonter développe Aymeric Jeanson. Il la surmonte grâce au rugby. »

Sujets de societé

Intégration, humilité, blessure et même racket, l'auteur du roman « Simon, garçon invisible » n'élude aucun sujet de société dans ces quatre opus.

Dans ces romans jeunesse, plusieurs petits clins d'œil au « grand blond » et à d'autres joueurs de l'équipe professionnelle. Édités avec le partenariat de l'ASM, l'aide précieuse d'Aurélien Perrin chargé de communication et de Bertrand Rioux le directeur du centre de formation, ces ouvrages raviront les préadolescents comme leurs parents.

Simple hasard, le récit colle parfois à la réalité. Dans l'un des derniers tomes, « Maxime part au ras », le roman évoque l'histoire de jumeaux. Les connaisseurs qui suivent l'ASM y verront une référence aux frères Lanen, Clément et Thibaud, qui se font actuellement une belle place dans l'effectif clermontois.

À l'heure où les sportifs professionnels publient leurs bandes dessinées retraçant leurs vies, comme le basketteur Rudy Gobert ou le footballeur Kylian Mbappé, le rugby se fait une place dans cet univers.

Ces romans sont en vente partout au prix de 11,90 euros notamment dans les boutiques de l'ASM et devraient transformer l'essai au pied du sapin. Les Fédérations de tennis et d'escrime sont également intéressées pour accompagner la réalisation de romans illustrés sur ces deux disciplines.

« Les Mômes de l'ASM », aux éditions Baribal. 11,90 euros dans toutes les librairies. www.editions-baribal.com

0 commentaires
Envoyer un commentaire