Clermont-Ferrand 6° C
mardi 30 novembre

L'orchestre Sostenuto en concert pour « l'Auvergne pour un enfant »

09h49 - 19 octobre 2021
L'orchestre Sostenuto en concert pour « l'Auvergne pour un enfant »
Anthony Kondo, violoncelliste du quatuor Van Kuijk.

L'orchestre Sostenuto organise un concert le samedi 31 octobre à 18 heures à la Maison de la culture à Clermont-Ferrand au profit de l'association « l'Auvergne pour un enfant » qui vient en aide aux enfants de milieux défavorisés et aussi de l'étranger.

L'orchestre Sostenuto (« Soutenir le son ») fête ses 15 ans cette année et est né par la volonté de jeunes musiciens clermontois. Puis l'orchestre est devenu une institution connue à travers la France entière. Il se produit à l'automne et au printemps. Les musiciens se réunissent durant une semaine pour répéter et préparer le concert. 80 musiciens composent cet orchestre et ont besoin d'être hébergés pendant ces jours de répétition. « Les places sont un peu plus chères que d'habitudes car tous les bénéfices des billets vendus vont à l'association explique Takashi Kondo le chef d'orchestre. Mais le programme est de très grande qualité. »

C'est son fils, Anthony Kondo, violoncelliste du quatuor Van Kuijk qui interprétera ce concerto pour violoncelle en si mineur de Dvorak.

Ce concerto pour violoncelle en si mineur (opus 104 B. 191) de Dvorak sera le « premier acte » de ce grand concert.

Ce concerto achevé en 1895 aux États unis ou habite le compositeur depuis 3ans est le dernier qu'il compose et le plus abouti. Ce concerto écrit pour Hanus Wihan est le plus populaire des concertos pour violoncelle. Il résulte d'une étroite collaboration entre le compositeur et le virtuose.

Dvorak à l'honneur

Cette œuvre en trois mouvements nous charme par le parfait équilibre entre le soliste et l'orchestre. Dans cette œuvre Dvorak exprime sa mélancolie car son pays natal lui manque.

Une part importante est donnée aux vents, et aux tuttis fortissimo répond la grande virtuosité du soliste. Sa création aura lieu à Londres en 1896 sous la direction du compositeur et le soliste Leo Stern.

Ensuite, c'est la symphonie n° 9 « du Nouveau Monde » de Dvorak qui sera développée.

Cette symphonie du Nouveau Monde a été composée en 1893 alors que le compositeur se trouvait au États-Unis. Cette symphonie très populaire et dont le succès ne s'est jamais démenti depuis la première représentation, est imprégnée de l'âme tchèque du compositeur même s'il utilise des particularités de certains styles musicaux comme la musique indienne. Elle est jouée pour la première fois la même année par l'orchestre Philarmonique de New York au Carnegie Hall.

Au printemps prochain, l'orchestre Sostenuto rejouera son concert reporté à cause du Covid et cette fois c'est Felix Mendelssohn qui sera mis en lumière.

Dimanche 31 octobre à 18 heures, Maison de la culture de Clermont-Ferrand. Tarifs : 15 € et 20 €. Billetterie : Espace Victoire et Officie du tourisme de Royat.Tel : 04 73 98 65 00www.orchestresostenuto.com

0 commentaires
Envoyer un commentaire