Clermont-Ferrand 6° C
mardi 30 novembre

Raideuses volcaniques : objectif Caucase ! 

15h31 - 06 avril 2021
Raideuses volcaniques : objectif Caucase ! 
Hélène Romanelli et Julie Vallet sont en train de bâtir leur budget pour le rallye « Adventure Georgia ». Il est possible de les soutenir, n'hésitez pas.

Hélène Romanelli et Julie Vallet participeront à l'automne au « Rally Adventure Georgia » à bord d'un Nissan Patrol. Au menu, six jours de découvertes de cette région du Caucase et un périple placé sous le signe de la solidarité.

C'est un tout jeune rallye-raid. Deux années d'existence, pas plus. L'un des seuls à s'aventurer dans les paysages du Caucase, et plus précisément en Géorgie. Le « Rally Adventure Georgia », c'est son nom, a été fondé en 2019 par des passionnés de tout terrain : Vera et Giga Murgulia. Ici, on est loin de l'épreuve de masse puisque seuls trente équipages de deux personnes, féminins ou mixtes, sont autorisés à prendre le départ. Deux Auvergnates, Hélène Romanelli et Julie Vallet feront partie du prochain contingent. La 3e édition se déroule en effet à l'automne prochain, du 10 au 16 octobre...

« Le départ du rallye est donné à Tbilissi, la capitale géorgienne, et il se termine à Batoumi, une ville côtière de la mer Noire. En six jours, les concurrents doivent parcourir 1.500 km à bord de 4x4 mais sans notions de vitesse, ni de chronomètre. C'est un peu comme une course d'orientation avec une série de points de contrôle à atteindre », expliquent les deux jeunes femmes, qui ont créé l'association « Les Raideuses volcaniques ». Hélène Romanelli, chirurgien-dentiste dans le civil, et Julie Vallet, ingénieur-agronome, n'en sont pas à leur premier fait d'armes. Elles sesont rencontrées en 2015 à l'occasion du Trophée Roses des sables, un rallye-raid organisé tous les ans au Maroc. Comme d'autres épreuves à travers le monde, le « Rally Adventure » comporte un volet humanitaire. Les concurrents(es), au cours de certaines étapes, doivent acheminer des vêtements et des produits d'hygiène pour les femmes et les enfants qui habitent dans des villages reculés des montagnes du Caucase.

« On s'attend quand même à traverser des coins difficiles. Plusieurs nuits en bivouac sont prévues », soulignent-elles. Des conditions un peu « roots » qui ne sont pas pour déplaire à l'équipage cantalo-puydômois.

Le binôme s'alignera sur un Nissan Patrol, loué sur place à l'organisation. Si Julie doit piloter l'essentiel du temps, le règlement autorise à se passer le volant.

Pour l'heure, Les Raideuses Volcaniques s'évertuent à bâtir un budget. 6.500 € sont nécessaires pour participer à l'épreuve. Une somme importante certes, mais qui est très loin des droits d'engagement demandés par la plupart des épreuves internationales. Les particuliers ou les entreprises peuvent soutenir le duo à travers une cagnotte ouverte sur la plateforme leetchi (www.leetchi.com/c/les-raideuses-volcaniques-en-georgie).

Sur le plan sportif, l'objectif pour les filles sera bien entendu de terminer la course. « Et d'être pas trop mal classées », précisent-elles dans la foulée, bien déterminées à faire briller les couleurs de l'Auvergne et de ses volcans.

Contact : O6 86 22 65 13 / Julie.vallet15@gmail.com / Facebook : les Raideuses Volcaniques

0 commentaires
Envoyer un commentaire