Clermont-Ferrand 27° C
mardi 14 juillet

Volley : le VBC Chamalières prépare l'avenir

17h33 - 03 février 2020
Volley : le VBC Chamalières prépare l'avenir
En visite à Chamalières, Laurent Wauquiez a annoncé le doublementde la subvention de la Région au club. (Photo service com AURA)

Alors que le maintien est toujours son objectif premier, le club présidé par Mylène Bardet prépare déjà la saison future. Avec des ambitions et des moyens revus à la hausse...

La vérité vient du terrain. Comme toujours. Janvier et février sont des mois cruciaux pour la suite de la saison. Après avoir battu Mougins, et perdu à Paris/Saint-Cloud, les filles du VBC Chamalières luttaient toujours pour le maintien à l'heure où nous avons bouclé ces lignes. Mais en coulisses, les choses se précisent. « On est en train de construire une nouvelle histoire, avec une nouvelle équipe. On a déjà pris contact avec des agents afin de bâtir la saison prochaine. Nous sommes contents que Claude Michy et PHA soient à nos côtés. Nous visons l'excellence », cadre Mylène Bardet, la présidente du club.

Si l'ex-président du Clermont Foot a permis de ramener de la sérénité en interne, l'organisateur d'événements sportifs a lui aussi « une totale confiance » dans l'équipe en place. Au niveau sportif, de nombreux changements ont eu lieu cette saison. Atman Toubani, l'entraîneur, a très vite senti un groupe qui avait « envie d'aller chercher des victoires et de la performance » et que ses joueuses pouvaient rentrer dans les schémas établis. Le coach a changé ses habitudes et son approche. Après avoir augmenté les doses d'entraînement la saison dernière, cette année, il privilégie le travail qualitatif et la récupération. Grâce aux conseils de Claude Michy, l'équipe est mise dans de meilleures conditions matérielles au quotidien (déplacements améliorées, chambre de deux personnes à l'hôtel, meilleures collations...).

Sur le terrain, si l'objectif premier reste le maintien, à très court terme, « il va falloir aller chercher quelques de chose de plus en plus important. Si l'on peut chercher la 8ème place au cours du mois de février, on le fera », cadre Atman Toubani, qui estime qu'il s'agit de l'équipe la plus forte que Chamalières ait jamais eu. En coulisses, on entend aussi parler de coupe d'Europe. Visiblement, les ambitions sont là...

Afin de bâtir la saison prochaine, les dirigeants ont déjà eu des entretiens avec les joueuses actuelles. Mais il faut faire avec les spécificités du volley-ball. « Toutes les filles ont des contrats d'un an. C'est la réalité de 80 % d'entre elles dans le championnat français. »

Il faut aujourd'hui obligatoirement passer par la case agents... et argent ! Une situation qui ne favorise pas la stabilité au sein des effectifs mais plutôt la course aux commissions. Drôle de conception ! Chamalières a donc modifié ses habitudes et ce changement paye déjà : « une nouvelle joueuse sera là la saison prochaine ; elle s'est positionnée », dévoile le technicien. Pour le reste, plusieurs options sont sur la table pour poursuivre le développement. Faut-il privilégier l'effectif ? Faut-il renforcer le staff ? Atman Toubani a son idée : « il nous faut un entraîneur-adjoint avec des compétences en plus. C'est un point faible du club soulevé par les joueuses elles-mêmes. »

Tout cela se décidera en fonction du budget, qui atteint près de 800.000 euros. Côté finances, une bonne nouvelle est également arrivée. Le président de Région, Laurent Wauquiez, en visite dans le Puy-de-Dôme, est venu apporter les étrennes au club. Dans sa volonté de soutien au sport féminin de haut niveau, Auvergne-Rhône-Alpes a décidé de doubler la subvention accordée au VBCC pour la porter à 180.000 euros.  

Le 7 mars prochain, le club délocalisera le premier et unique match de la saison à la Maison des sports de Clermont. L'équipe recevra un gros poisson, le Cannet. « on espère faire du bruit et faire le cirque », plaisante la présidente en évoquant les animations circaciennes organisées en marge de cette affiche de gala.

0 commentaires
Envoyer un commentaire