Clermont-Ferrand 25° C
lundi 24 juin

Le chanteur The Doug méritait bien un zénith

09h53 - 24 mars 2023 - par Guillaume Bonnaure
Le chanteur The Doug méritait bien un zénith
The Doug sera en concert gratuit au relais routier de Saint-Jean-d'Heurs près de Thiers le 1er avril prochain.

Avant de jouer à La Maroquinerie à Paris ou à La Coopé, le Clermontois The Doug, figure montante du rap et de la chanson française, entame une tournée des Zéniths pas comme les autres. Il sera en concert gratuit à Saint-Jean-d'Heurs le 1er avril.

On ne pas va être « mauvais joueur », comme le titre de son dernier EP mais The Doug, on connaissait un peu mais sans plus. Et puis on a été conquis. On a beau être plus rock que rap, tout chez lui, la musique, les textes et la voix font mouche, direct. Même sa « gueule » ne laisse pas indifférent comme celle d'un certain Eddy de Pretto.

Ça tombe bien, le natif de la Gauthière à Clermont-Ferrand a fait les premières parties du slameur belge ou celles de Gaëtan Roussel, le leader de Louise Attaque.

Jules, de son vrai prénom, n'en a tiré que du bon.

« C'était super, une belle expérience avec des gens à l'écoute qui m'ont donné des conseils. Cela permet aussi de te projeter sur une possible carrière. Et voir le travail qu'il reste encore à faire. »

Ado, il avait pourtant le béguin pour des groupes plus rock comme System of a Down, REM, Gorillaz, Prodigy ou Linkin Park. Des groupes au fort impact dans leur musique comme dans leurs textes. Pas un hasard...

« Non je n'aurai pas pu faire du rock avouait-il. Le rap m'a pris au lycée, c'était une période pour ça. Au lycée le rap était très populaire et surtout c'était un moyen d'expression pour les jeunes. Il ne fallait pas grand-chose pour s'exprimer. »

Aujourd'hui, celui qui traîne son surnom depuis les cours d'anglais du collège vole de ses propres ailes. S'il part s'installer bientôt à Paris pour des raisons artistiques, il n'en reste pas moins attaché à Clermont.

Brut

Ancien joueur de rugby au club de La Plaine, The Doug aime le sport en général et le sport local. Sur des photos, on peut le voir avec un maillot de foot d'Arsenal. Il a surtout réalisé un clip au stade Marcel Michelin où il joue en acoustique. « J'ai fait du rugby pendant dix ans, j'ai vu beaucoup de matches au Michelin donc j'étais heureux de m'approprier le lieu, de monter sur le toit... Je suis plus rugby que foot mais je suis très content que le Clermont Foot marche bien. »

D'ailleurs, l'artiste a joué quelques morceaux sur la pelouse du Montpied le 12 mars dernier pour le match de Clermont face à Lens.

L'ancien rugbyman ne fait pas de chichi avec son apparence. Dans ses clips, il aime apparaître brut, authentique comme ses textes et sa voix qui rappelle celle d'Alain Bashung. « Je l'ai tellement entendue cette remarque... Mais je préfère que ce soit un artiste que j'apprécie... Mon image est fidèle à ma musique : brute, peut-être froide ».

Génération

Dans ses clips, les plans serrés nous rapprochent de l'artiste et de son phrasé direct mais poétique. Les musiques de son dernier EP jouent avec les mots pour mieux capter l'attention de son auditoire. Et parler de sujet graves comme le spleen de la génération 2000 dans le titre « Génération ».

« Ce n'est pas juste une chanson pour notre génération car chaque génération à ses problématiques. Si je peux faire du bien aux jeunes c'est super. Mais je préfère parler au plus grand nombre. »

Pour ça, The Doug entame une tournée des Zéniths. Mais pas ceux que l'on croit... Plutôt ces cafés ou ces bars du même nom, loin des grandes métropoles.

« C'est une tournée conceptuelle, pas une vraie expérience scénique comme on pourra le voir à La Coopé le 11 mai avec un vrai concert explique-t-il. C'est gratuit pour qu'il y ait du monde. Avec mon tourneur on a regardé les bars avec le nom de Zénith et on en a choisi cinq... »

À Étampes (91) le 22 mars, dans une discothèque du Havre le 23 ou au relais routier de Saint-Jean-d'Heurs près de Thiers le 1er avril, le public pourra gratuitement prendre la mesure de son talent et écouter ces titres déjà tubes comme Génération, HLM en papier (Coucou Renaud), Les calmants... ou Faire du bien. Tout simplement.

0 commentaires
Envoyer un commentaire