Clermont-Ferrand 4° C
jeudi 20 janvier

David Bory : "plus sympa de faire du sport avec un coach"

10h00 - 11 janvier 2022
David Bory :
Aujourd'hui, l'ancien rugbyman, ici au Fitness Park à Aubière, encadre ses adhérents pour leur bien-être personnel.

L'ex-ailier international de l'ASM est aujourd'hui gérant de deux salles de fitness sur Aubière (Fitness Park et CrossFit) mais aussi coach sportif. Il évoque avec nous les avantages d'un suivi personnalisé.

Après avoir connu plusieurs mois de fermeture, comment se portent les salles de fitness aujourd'hui ?

La tendance nationale c'est 40 % de perte dans notre clientèle. Au Fitness Park, seulement 10 % de notre clientèle est restée solidaire pendant la fermeture en acceptant d'être prélevée quand même... C'est peu. Depuis la reprise, nous en avons récupéré un peu mais on est loin des 40 %. Cette croissance a été ralentie par le Pass sanitaire et cette cinquième vague. S'il y a de nouvelles restrictions au mois de janvier, c'est encore un mois fort, comme le mois de septembre pour nous, qui va s'envoler. Cela serait triste pour le fitness car les gens ont envie de venir s'entraîner. Ils se rendent compte que le sport c'est vital, cela renforce les défenses immunitaires et favorise le bien-être psychologique. Ils ont besoin de se défouler et nous sommes là pour répondre à leurs besoins. Nous sommes très strictes sur notre protocole sanitaire à Fitness Park depuis avril 2020. Et nous n'avons jamais eu de cas déclaré.

Qu'est-ce que vous proposez dans votre salle ?

Plusieurs choses : des cours collectifs et du coaching particulier. On se rend compte qu'il y a une grosse demande sur le coaching particulier sur le Fitness Park. Les gens ont besoin d'être suivis et nous avons adapté cette demande sur deux formes. Sur une programmation individuelle pour des gens expérimentés qu'ils suivent à la lettre afin de répondre à leurs exigences et à leurs objectifs. Ils ont un programme sur leur téléphone que nous leur préparons. Pour ceux qui veulent un accompagnement encore plus pointu, il y a le coaching personnalisé où nos clients nous sollicitent afin de rester proches d'eux sur des moments bien précis.

Cela est destiné à quel public ?

Nous avons un public varié, des gens qui débutent avec un besoin d'être accompagné et d'autres personnes plus confirmées mais qui manquent de motivation et qui ont besoin que l'on soit derrière eux pour les booster. Quand on a une prise de rendez-vous avec une personne, on est obligé d'y aller. Alors que si on n'a pas de prise de rendez-vous, on repousse toujours sa séance. Cela impose un certain rythme et c'est plus sympa et motivant de faire du sport avec un professionnel que tout seul dans son coin. Pareil pour les cours collectifs, c'est convivial, on transpire et on rigole aussi. Nos cours sont de qualité et très conviviaux. Nous avons du Cross Park, du Biking, du TABATA, du Body Barre, du Cuisses abdos fessiers, du Body Combat...

Quels sont les avantages du coaching personnalisé ?

On cible vraiment un axe de travail avec notre client. On est sur de la perte de poids, de la prise de force, de l'entretien, sur la découverte des machines pas à pas pour les novices. Certains veulent reprendre le sport, d'autres veulent passer des concours dans la Gendarmerie ou l'Armée, des jeunes ou moins jeunes, des hommes et des femmes... Nous avons un public diversifié, c'est ce qui est intéressant. J'ai aussi un sportif de haut niveau qui fait appel à moi car c'est ciblé et très efficace. Donc j'adapte toutes mes séances en fonction des objectifs de chacun. C'est ce qui est intéressant et enrichissant. On ne fait pas la même chose avec tout le monde. Je m'occupe aussi d'étudiants en STAPS, des futurs coachs sportifs, ils sont en Licence III « entraînement et performance ». J'interviens à l'Université sur des cours théoriques et j'interviens aussi sur la pratique du Cross Training et du Cross Fit, thème de leurs partiels. Ils se rendent compte qu'il y a des choses à prendre du Cross Fit.

Après les fêtes, quels sont vos conseils pour retrouver la forme ?

Si on a arrêté complètement, la reprise doit se faire en douceur cela ne sert à rien de repartir à fond. On voit des gens très motivés à la rentrée car ils se sentent mal, ils ont pris quelques kilos et ne rentrent plus dans leurs vêtements... Ils viennent quatre ou cinq fois par semaine au début puis on ne les revoit plus. Non, il faut une reprise progressive avec un programme doux composé de cardio et de renforcement avec du gainage puis on évolue pour que les gens se sentent bien et restent assidus sur le long terme.

0 commentaires
Envoyer un commentaire