Clermont-Ferrand 6° C
dimanche 24 janvier

Un focus sur « Les troupes allemandes en Auvergne »

17h36 - 04 décembre 2020
Un focus sur « Les troupes allemandes en Auvergne »
C. Grégoire livre un important travail de recherches.

Beaucoup de choses ont été écrites sur la 2e Guerre mondiale en France. Mais rares sont les partis-pris qui donnent une vision en se plaçant du côté des troupes ennemies. Christophe Grégoire, qui se passionne pour l'histoire depuis sa plus tendre enfance, vient de publier un livre sur « Les troupes allemandes en Auvergne. » Dans cet ouvrage, richement illustré de photographies d'époque, il déroule l'avancée inexorable de la Wehrmacht dans la région, son retrait rapide après l'armistice, puis son retour et ses exactions à partir de l'automne 1942 jusqu'à sa fuite précipitée à l'été 44.

C'est le jour de l'appel solennel du Général de Gaulle, le 18 juin 1940, que les Allemands pénètrent en Auvergne. Déboulant du nord, l'armée d'occupation se fraye un chemin par Saint-Pourcain-sur-Sioule, puis Gannat, avant que l'avant-garde ne s'avance jusqu'à Aulnat. Le 21 juin, le régiment motorisé Leibstandarte SS Adolph Hitler pénètre dans Clermont à travers une grande parade jusqu'à la place de Jaude. À la fois inquiet et curieux, les Clermontois viennent à la rencontre de l'envahisseur, qui, après la signature de l'armistice, évacuera l'Auvergne dès le 28 juin... Mais en novembre 1942, les Allemands envahissent la zone libre et étendent leur emprise dans les principales villes des quatre départements. Le pillage des ressources du pays peut commencer... L'instauration du STO va également accroître l'esprit de résistance de nombreux Auvergnats. Officiers, combats avec les maquisards, vie quotidienne... Christophe Grégoire laisse entrevoir à travers des archives ce que fut la vie des troupes allemandes au cœur de nos villes et de nos campagnes. On imagine le travail de fourmi et de recherche qu'il a fallu à l'auteur pour boucler son entreprise, laquelle « pallie bien des lacunes » comme l'écrit dans la préface le Général de division Gilles Lévy.

192 pages - Paru aux Éditions De Borée.

0 commentaires
Envoyer un commentaire