Clermont-Ferrand 18° C
dimanche 25 octobre

Festival international des textiles extraordinaires : un cru 2020 très très « Love »

18h02 - 21 septembre 2020
Festival international des textiles extraordinaires : un cru 2020 très très « Love »
« Lova lova » est présenté dans le cadre de cette édition 2020 du FITE.

La nouvelle édition du Festival international des textiles extraordinaires se déroule à Clermont-Ferrand du 22 au 27 septembre. De nombreux rendez-vous sont proposés dans la ville, notamment au musée Bargoin. 

Créé en 2012, le Festival International des Textiles Extraordinaires (FITE), est un projet coproduit par la Ville de Clermont-Ferrand, le musée Bargoin, Clermont Auvergne Métropole, et l'association HS_Projets. Il a pour objet de valoriser les échanges et les savoir-faire des acteurs nationaux et internationaux du monde du textile.

Le musée Bargoin :
épicentre
du FITE

A travers une programmation foisonnante et multidisciplinaire dans de nombreuses institutions participantes de la ville et jusque dans la rue, le FITE invite petits et grands à découvrir la vivacité et la diversité de la création textile des cinq continents. Comme pour les quatre premiers rendez-vous, on compte dans cette édition 2020 plusieurs propositions inédites menées avec des acteurs associatifs et des entreprises. Citons par exemple : l'exposition virtuelle « Voies de passage, » fruit d'une rencontre entre la Compagnie Anou Skan et des résidents de centres d'accueils de demandeurs d'asile; le podcast « Levées de masques » proposant une chronique sur les entreprises textiles en France; ou encore un tutoriel de création de masques, réalisé en collaboration avec un atelier d'insertion de Clermont-Ferrand, ouvert au plus grand nombre, diffusé sur les réseaux sociaux du festival.

Grâce à ses actions, le FITE s'est imposé comme l'un des événements phare de l'ambition européenne et internationale de la Ville de Clermont-Ferrand, qui candidate pour devenir Capitale européenne de la culture en 2028. Elle tisse également un réseau mondial par le biais du Réseau international des villes Michelin.

Le musée Bargoin, situé 45 rue Ballainvilliers, reste l'une des pierres angulaires du dispositif. A travers son exposition « Love etc. », le lieu abrite plus de 80 œuvres dans une scénographie qui laisse chacun libre de créer son propre cheminement. Celle-ci donne une vraie place à l'oralité en proposant à l'écoute les interviews des artistes, collectionneurs et commissaires. Un livret-découverte de l'exposition est disponible gratuitement à l'accueil du musée pour les jeunes visiteurs ! Rassurez-vous, l'expo dure jusqu'au dimanche 28 mars 2021. Des cafés/rencontres avec les artistes sont proposés tous les matins (rendez-vous les 22, 23, 24, 25 et 26 septembre, à 10h30). Au menu également un rituel de déplacement du corps imaginé par Dalila Dalleas-Bouzar. Véhiculés du patriarcat et des dominations qui l'accompagnent, les corps entrent sous les traits de Dalila dans un processus de déplacement et donc de libération, tant physique que symbolique. Par la performance, l'artiste veut provoquer un mécanisme de libération trans-générationnelle, en rendant à la femme sa place (à voir le 25 septembre, de 20h à 21h). Avec « Metamorphose », performance de clôture de Rossy de Palma et Souleymane Diamanka, le public est invité à découvrir une autre facette de la célèbre artiste, mais aussi une vision de love etc. conçue à deux (Le 26 septembre, de 20h à 21h).

Les locaux de la DRAC Auvergne-Rhône-Alpes, à l'Hôtel de Chazerat (4, rue Pascal) abritent une installation « regards textiles » basée sur les tapisseries de la Chaise-Dieu. Elle permet de redécouvrir un patrimoine textile extraordinaire (Trésor national) par des ateliers intergénérationnels (IME, EHPAD, ASLH) dans le but de créer une œuvre collective, en partenariat avec le Syndicat mixte du Projet Chaise-Dieu. Un thé/rencontre autour de la restauration des tapisseries casadéenne avec Marie-Blanche Potte et du projet collaboratif textile mené par Sabine Cibert est prévu jeudi 24 septembre de 14h à 16h.

Programme sur the-fite.com

Le Centre Blaise-Pascal et le Conservatoire (3, rue Maréchal Joffre) accueille l'installation « material feelings », une réflexion commune de six designers autour de la production textile actuelle, déchets textiles industriels, fibres naturelles locales, matières vivantes... A voir jusqu'au 26 septembre, de 14h à 19h et le 27 septembre, de 10h à 17h. Là aussi, un thé/rencontres est prévu jeudi 24 septembre, à 14 h, avec le collectif Arm et Lucile Drouet. Le thème ? « La production textile actuelle et ses enjeux ».

A Mille Formes, le Centre d'initiation à l'art pour les 0-6 ans (23, rue Fontgiève), des ateliers de pratique textile et de fabrication de coraux en fils sont organisés pour les 3 à 6 ans et leur famille. Aude Depalle, exploratrice et tisseuse de liens, interviendra dans le cadre du projet Corail/Artefact de Jérémy Gobé. Rendez-vous dimanche 27/09, de 10h à 12h et de 14h à 16h.

D'autres animations sont enfin prévues à la Chapelle de l'Ancien hôpital général (rue Saint-Rose), à la Chapelle des Cordeliers, place Sugny, à la Basilique Notre-Dame du Port, à la Maison du Tourisme, place de la Victoire, au Jardin Lecoq, dans les médiathèques de Lempdes, Aulnat et Cournon.

Notons que le Fite s'exportera à Dakar, au Sénégal, en 2021.

Tout le programme sur the-fite.com

0 commentaires
Envoyer un commentaire