Clermont-Ferrand 16° C
mercredi 28 octobre

" Nous avons hâte de retrouver nos clients"

10h51 - 26 juin 2020
"Le groupe CGR a très bien travaillé", estime Matthieu Poligaré.

A la tête du cinéma CGR Val Arena depuis son ouverture, en mai 2017, Matthieu Poligaré dresse l'état des lieux après le confinement. Il évoque également la réouverture des salles depuis le 22 juin et les projets des semaines à venir.

CI. 63 - Comment votre cinéma a traversé cette crise sanitaire ?

M. P. - Nous n'avions pas imaginé une seule seconde fermer aussi vite et aussi longtemps. L'art cinématographique a plus de 120 d'existence et c'est la première fois qu'il connaît un tel épisode. Fermer un bâtiment comme celui-ci, notamment d'un point de vue technique, n'est pas si facile. Il y a eu un gros travail d'effectué. Cette période nous a permis de réfléchir à la réouverture. Très rapidement, chez CGR, un groupe indépendant et familial, on a installé une boîte à idées. Tous les directeurs, les adjoints et les assistants ont la possibilité de donner leur avis. Cela nourrit la réflexion de nos responsables d'exploitation, qui, pour la totalité, sont d'anciens directeurs de salles. Nous avons su être patients. Le groupe CGR a très bien travaillé. On a reçu tout le matériel nécessaire, la campagne de communication a été bien gérée aussi. Nous avons mis en place des nouvelles sur les réseaux sociaux, des petits jeux concours. Nous avons également fait des sondages auprès de nos clients pour savoir ce qui leur ferait plaisir. Comment imaginaient-ils le cinéma d'après ?

CI. 63 - Vous allez proposer une opération spéciale jusqu'au début du mois de juillet afin de faire revenir la clientèle n'est-ce pas ?

M. P. - Très vite, nous sommes partis sur la mise en place d'un tarif spécial. Comme la fête du cinéma a été annulée, l'idée a été de proposer quelque chose d'à peu près équivalent. C'est pourquoi, nous proposons un tarif à 5 € sur toutes les réservations et ce jusqu'au 7 juillet. Ce tarif s'étend sur les salles classiques mais aussi sur la salle premium.

CI. 63 - Quelles sont les principales mesures que vous avez prises pour éviter la propagation du virus ?

M. P. - Les salles ne sont disponibles qu'à 50 % de leur capacité, ceci nous permet de respecter le fameux mètre d'écart entre les spectateurs. Bien sûr, il y a tout le respect des gestes barrières. Les clients ne se croisent plus car une fois le film fini, ils doivent sortir par les sorties de secours. En moyenne, nous proposons un battement de 20 minutes entre deux séances, ce qui nous permet de nettoyer la salle. Nous avons mis également à disposition du gel hydroalcoolique et avons installé des panneaux de plexiglas. Les portes des salles restent ouvertes. Les clients ne touchent à rien. Le port du masque n'est pas obligatoire. Enfin, pour les clients qui prennent de la confiserie, on leur fournit une lingette hydroalcoolique afin de se désinfecter les mains avant de pouvoir consommer.

CI. 63 - Au niveau de la programmation, que proposez-vous pour ces premiers jours ?

M. P. - D'une part, nous avons repris les films qui fonctionnaient bien avant le confinement comme « De Gaulle », « La bonne épouse » ou « En avant ». D'autre part, nous aurons la chance de proposer cinq nouveaux films à l'affiche. Il y a « The Hunt », « Jeunesse sauvage », « Filles de joie », « Nous les chiens » et « The demon inside ». C'est très bien pour une réouverture. Plus généralement, tout le monde a été solidaire dans le métier. Par exemple, le groupe M6, qui investit beaucoup dans le cinéma, va mettre à disposition une campagne de pub gratuite à la télé. Tous les distributeurs ont également joué le jeu sur les décalages des sorties. Les choses ont été faites intelligemment.

CI. 63 - Allez-vous reprendre vos animations ?

M. P. - Cet été, on espère bien proposer des choses. Nous avons envie de mettre en place des soirées spéciales. Mais l'on ne souhaite pas partir trop vite car nous ne savons pas ce que va donner cette reprise. On reste confiants. Beaucoup d'enquêtes ont démontré que le cinéma faisait partie des activités qui manquaient le plus aux Français. Les préventes ont décollé il y a quelques jours. Nous avons hâte de retrouver nos clients. Nous voulons nous montrer rassurants. Tout a été mis en place pour accueillir les amateurs de cinémas comme il se doit.

Pratique : les places sont disponibles sur www.cgrcinemas.fr et sur l'application CGR Cinémas.

0 commentaires
Envoyer un commentaire