Clermont-Ferrand 5° C
mercredi 30 novembre

Le VBCC en plein marathon

17h01 - 09 février 2022
Le VBCC en plein marathon
Les Panthères de Diaris Perez Ramos et de Manon Bernard n'ont pas le temps de calculer (© VBCC).

Le Volley-Ball Club de Chamalières va démarrer un mini-championnat de 6 matches en 18 jours. Le 26 février, le VBCC recevra Béziers à la Maison des sports.

Après le report du match à Marcq-en-Barœul prévu le 5 février, le VBCC va entamer son marathon avec six matchs en 18 jours !

Trois déplacements (Nantes, Terville et France 24), trois réceptions (Saint-Raphaël, Nancy et Béziers, c'est le menu des Rouges et Noires pour ce mois de février. Les organismes vont être mis à rude épreuve et la récupération devra jouer son rôle à fond pour ne pas entamer l'énergie d'un groupe déjà mis en souffrance par le virus.

L'effectif de Chamalières a été impacté par la Covid avec huit joueuses touchées sur 12 depuis le début de la saison. Les Panthères doivent renouer avec la victoire après une longue série de défaites.

« On part pour un cycle de 6 rencontres en 18 jours ce qui est dur physiquement expliquait Mylène Toubani-Bardet, la présidente du VBCC. Certaines joueuses touchées par le virus ont vite récupéré mais certaines traînent ça physiquement avec des soucis pour respirer. Psychologiquement, cela a aussi une incidence, certaines s'entraînent même avec le masque. »

L'ensemble du club espère que la suite sera plus réjouissante et que le plus dur est passé alors que la Ligue de Volley-Ball n'a toujours pas sorti son règlement Covid (l'an dernier le VBCC avait perdu deux matches). Le championnat pourrait même être décalé de plusieurs semaines afin de ne pas vivre d'autres cadences infernales mais le groupe est prêt à bien terminer cette saison. Une habitude au VBCC...

aller de l'avant

« Nous avons un groupe d'avenir qui fait de bonnes prestations malgré tout rappelle la présidente. On a des regrets sur les matches de décembre comme contre Saint-Raphaël mais on espère une deuxième partie de saison plus tonique. La Covid nous a fait reculer physiquement, on n'a pas pu s'entraîner avec toutes les joueuses et garder des automatismes. »

Avec un match tous les trois jours sur cette période qui s'ouvrait le 5 février, le VBCC ne doit pas calculer. « Ce championnat est très serré et nous devons aller de l'avant, prendre le maximum de points quel que soit l'adversaire et montrer notre tempérament » avoue Mylène Toubani-Bardet.

D'autant plus que toutes les équipes hormis le VBCC et Terville se sont renforcées au mercato d'hiver avec le renfort d'une joueuse de niveau international... Une étude de la Ligue nationale de Volley sera d'ailleurs menée avec les présidents de clubs pour comprendre le calcul de la masse salariale...

Avec le HBCAM 63

En attendant, le VBCC a décidé de pimenter sa fin de saison. Le 12 février tout d'abord avec un choc contre Saint-Raphaël à Chatrousse le samedi à 20 heures. En plus, les garçons du VBCC joueront en ouverture à 17 heures pour le match de la montée !

Ensuite, les Panthères organisent un match délocalisé à la Maison des sports contre Béziers le 26 février à 17 heures dans le cadre de la « Women's sport week ».

Avec l'association Sport féminin and Co, les filles seront mises à l'honneur car les handballeuses du HBCAM 63 joueront aussi contre Vaulx-en-Velin à 20 h 30 dans le championnat de Deuxième division féminine (Les filles de l'ASM Romagnat joueront le lendemain contre Grenoble N.D.L.R.).

L'entrée sera à 10 euros pour les deux matches et gratuit pour les moins de 16 ans. L'occasion de rugir avec les Panthères et les mener à nouveau sur le chemin du succès.

https://volley-ball-chamalieres.fr/

0 commentaires
Envoyer un commentaire