Clermont-Ferrand 16° C
mercredi 28 octobre

Christophe Masson est parti sur les chemins d'Orient

06h50 - 08 septembre 2020
Christophe Masson est parti sur les chemins d'Orient
Christophe Masson a publié un nouveau récit et tient toujours le rythme d'un roman par an. Une vraie performance.

A la faveur de l'été, les lecteurs ont pu découvrir le nouveau roman de Christophe Masson, « Hôtel Ispahan ». Le Clermontois, passionné par l'Asie, a jeté cette fois son dévolu sur un pays d'Orient, l'Iran, et plus particulièrement la très belle ville d'Ispahan. C'est dans ces murs séculaires, au sein du quartier chrétien arménien de Djolfa, qu'il déroule avec habileté la trame de son récit.

« Samuel sert de guide dans cet hôtel de moyenne gamme tenu par son beau-père et qui ne reçoit que des étrangers. Il a besoin d'argent car il élève sa fille et celle-ci souhaite aller étudier en France. Un jour, Samuel est contacté par les services secrets iraniens pour devenir leurs yeux et leurs oreilles et peu de temps après, il reçoit la même proposition mais cette fois du consulat de France », dévoile Christophe Masson. 

On imagine aisément que le héros doit être tiraillé par sentiments ambivalents. Christophe Masson le reconnaît : avec Hôtel Ispahan, il soumet au lecteur une comédie amorale sur le mensonge et la dissimulation. Le tout dans une société exsangue après des années d'embargo, minée par l'hypocrisie et la corruption.

« Je l'ai traité dans un esprit de comédie à l'anglaise. C'est un ouvrage très documenté qui comporte une certaine dose de fantaisie chez les personnages », souligne l'auteur. 

Une histoire vite lue, à rebondissements, où il faut faire attention, comme le dit Christophe Masson, « à ne pas finir par se prendre les pieds dans un tapis persan. »

Signalons que le Clermontois sera présent au salon du livre de Royat, organisé début octobre.

Pratique : « Hôtel Ispahan » - 267 pages - Paru chez Revoir Éditions.

Mots clés : christophe masson, livre,

0 commentaires
Envoyer un commentaire