Clermont-Ferrand 19° C
lundi 27 mai

Métropole et GRDF signent un nouveau contrat d'une durée de 20 ans

06h56 - 11 avril 2024 - par Info Clermont Métropole
Métropole et GRDF signent un nouveau contrat d'une durée de 20 ans
Ce contrat rappelle la valeur du réseau de distribution comme vecteur incontournable de la décarbonation des territoires.

Ce contrat d'une durée de 20 ans intègre un programme ambitieux de modernisation du réseau, qui s'étend aujourd'hui sur 1 290 km et dessert près de 88 000 foyers dans la métropole, avec un objectif clair : acheminer 100 % de gaz verts d'ici 2050.

Ce contrat rappelle la valeur du réseau de distribution comme vecteur incontournable de la décarbonation des territoires. Il prend en compte les enjeux actuels de transition énergétique et du développement des énergies renouvelables, mais aussi la modernisation et la sécurisation des réseaux de gaz.

Ces enjeux sont soutenus par une série d'indicateurs dédiés à mesurer la performance, la qualité de service et la satisfaction des utilisateurs.

« Le réseau gazier, propriété des collectivités est un formidable patrimoine industriel à la disposition de tous les acteurs locaux, qui contribue à décarboner les territoires grâce à une énergie qui sera totalement renouvelable d'ici 2050 » a rappelé Guilhem Armanet, directeur clients-territoires GRDF Sud-Est.

La gouvernance du contrat s'articule autour d'un Schéma Directeur des Investissements (SDI). Ce dernier, doté d'un budget de 14,5 millions d'euros sur les vingt prochaines années, vise à moderniser le réseau existant, promouvoir l'intégration des gaz renouvelables, améliorer la qualité de service et contribuer à la réussite du projet InspiRe, projet de restructuration du réseau de transports urbains clermontois.

Le partenariat entre Clermont Auvergne Métropole et GRDF se distingue par son engagement ferme en faveur de la neutralité carbone à l'horizon 2050, avec le développement des gaz verts, notamment le biométhane.

L'injection de biométhane à partir de 2024, issu de la station d'épuration des 3 rivières et du site de méthanisation du VALTOM (pôle de valorisation Vernéa), illustre concrètement cette orientation vers la distribution d'une énergie renouvelable et locale.

Ce contrat inclut également un plan quinquennal axé sur la transition et la sobriété énergétique. Il vise à faire du gaz vert une composante majeure de la consommation énergétique locale d'ici 2030. Ce plan s'accompagne aussi de mesures d'accompagnement des habitants et des collectivités dans la gestion de leur consommation, la réduction des émissions de gaz à effet de serre, et comprend un volet innovation. Il a pour objectif de renforcer l'efficacité énergétique et de soutenir les initiatives d'insertion et d'éducation.

0 commentaires
Envoyer un commentaire