Clermont-Ferrand 6° C
mardi 30 novembre

30 km/h en ville : le 1er décembre, levez le pied !

15h42 - 24 novembre 2021
30 km/h en ville : le 1er décembre, levez le pied !
En vert, les axes à 30, en bleu à 50 et en noir à 80 km/h et plus. - © DR

À partir du 1er décembre, automobilistes et cyclistes devront activer la pédale douce car la vitesse sera limitée à 30 km/h dans la plupart des rues de Clermont-Ferrand. Les grands boulevards à 70 passeront eux à 50 km/h.

Vous l'aurez remarqué, de nouveaux macarons blancs avec le chiffre 30 ou 50 ont fleuri sur le bitume des rues et des grands axes de circulation clermontois.

Lundi 22 novembre, la carte des limitations de vitesse dans la Ville de Clermont-Ferrand a été dévoilée par Cyril Cineux, adjoint aux transports, Nicolas Bonnet adjoint pour la Nature en ville, les mobilités actives et la qualité de l'air et Pascal Vivier, directeur général adjoint des services en charge du partage de l'espace public.

À partir du 1er décembre, les Clermontois sont invités à lever le pied car 86 % des 426 rues de la Ville seront limités à 30 km/h.

À 30 devant les écoles

Le but ? "Faire de Clermont une Ville plus apaisée, moins polluée et moins bruyante mais aussi encourager les Clermontois à utiliser les mobilités douces, les vélos ou les transports en commun" selon le maire Olivier Bianchi et Cyril Cineux, l'adjoint aux transports.

Le cœur de la Ville (en jaune sur la carte ci-contre) est entièrement à 30 km/h. "Les Clermontois veulent pouvoir marcher en toute sécurité, se déplacer à vélo sereinement explique Olivier Bianchi. Ils demandent un meilleur partage de l'espace public afin de répondre aux enjeux de la mobilité durable."

Cette politique doit faire baisser le bruit de 3 Décibels et faire reculer dans le même temps l'usage de la voiture. "Nous n'avons pas passé l'autoroute à 30 km/h" soufflait un élu…

Non mais plusieurs rues passent donc de 50 à 30 et certains boulevards comme le boulevard Maurice Pourchon passent de 70 à 50 km/h. Ce dernier sera à 50 dans son intégralité, même du carrefour des pistes au premier rond-point quand on vient de la périphérie…

Le boulevard Jacques Bingen passe à 50 km/h sur une partie puis reste à 90 vers les autoroutes. Blatin, Lavoisier, Libération, Côte Blatin, Clémentel, Lafayette, Edouard Michelin mais aussi rue Jules Verne et rue de l'Oradou seront à 50 km/h. Les axes structurant ne passent pas à 30 km/h, il faut quand même atteindre le centre-ville à une allure correcte et "ne pas pénaliser les transports en commun" rappelait Cyril Cineux en conférence de presse.

"Si les gens ne prennent pas la voiture alors les transports doivent être préservés. Leur fréquence pourrait aussi être revue à la hausse."

Devant les écoles, les rues ne seront pas fermées comme dans certaines villes françaises mais elles passent à 30 km/h. Vélos et voitures pourront donc rouler parfois à la même vitesse sur terrain plat et tout le monde espère une cohabitation apaisée.

"La voiture n'est plus le Dieu de la Ville comme à une certaine époque explique Cyril Cineux. Elle n'a plus la même place qu'il y a 20 ans. L'objectif ce n'est pas de la sortir de la ville mais qu'elle ait une place moins importante. Elle a toujours sa place mais elle n'a plus toute sa place et elle ne doit pas avoir le même impact sur les autres qu'avant. Quand on diminue sa vitesse, on est plus attentif à ce qui se passe autour de soi, aux cyclistes, aux piétons et aux enfants qui peuvent traverser en dehors des passages piétons. Cela permet de baisser le nombre d'accidents et notamment les accidents mortels."

Pour informer les usagers de ce changement, 110 panneaux " zone 30 " seront posés en entrées de ville en plus du marquage au sol ajouté sur les axes maintenus ou abaissés à 50 km/h. Sur les zones passées à 30 km/h, les " ondes vertes " aux feux tricolores seront maintenues et ajustées à la nouvelle limitation.

Pédagogie et contrôles

Les opérations de contrôle de la vitesse ne débuteront pas avant 2022. "On contrôlera mais la Police nationale le fera aussi rappelle Cyril Cineux. On en appelle aussi au civisme des usagers de la route."

L'opposition, elle, n'est pas pour cette mesure mais préconise : la réduction du nombre de véhicules en repoussant à la périphérie ceux en transit avec des axes de contournement, de la pédagogie envers les cyclistes et les autos et la création de véritables pistes cyclables sécurisées.

En attendant, pour savoir quels sont les effets de cette réduction de la vitesse limite, des études comparatives vont être réalisées dans les prochains mois, sur le report vers les autres moyens de transports mais aussi sur le niveau sonore, la qualité de l'air et la fluidité de la circulation.

Avec le projet Inspire, les transports gratuits le week-end et cette nouvelle mesure des 30 km/h, la Ville de Clermont a pris un virage radical. Mais elle n'oublie pas que le déploiement du Schéma cyclable métropolitain devra être développé dans les mois qui viennent pour optimiser ces objectifs.

Avec cette mesure, qui intéresse aussi la Ville de Beaumont, 23 km de rues devraient pouvoir passer au double sens cyclable.

"Dans Clermont à vélo on dépasse les autos" comme le chantait Joe Dassin, c'est presque pour demain.

0 commentaires
Envoyer un commentaire