Clermont-Ferrand 27° C
samedi 13 avril

Malgré une économie morose, le Crédit Agricole Centre France agit pour le territoire

16h52 - 03 avril 2024 - par Info Clermont Métropole
Malgré une économie morose, le Crédit
Agricole Centre France agit pour le territoire
Chantal Debost, présidente, et Frédéric Baraut, directeur général du Crédit Agricole Centre France.

Chantal Debost, la Présidente et Frédéric Baraut, le Directeur Général du Crédit Agricole Centre France sont revenus sur l'année 2023 et les perspectives 2024 pour le CACF, acteur majeur du territoire à plusieurs titres.

L'assemblée générale du Crédit Agricole Centre France a eu lieu le vendredi 29 mars. Chantal Debost, la Présidente et Frédéric Baraut, le Directeur Général ont fait le bilan de cette année 2023.

La Caisse Régionale a lancé ses Assemblées Générales de Caisses Locales, en février et mars derniers, dans les 120 Caisses locales. « Plus de 120 assemblées générales ont eu lieu sur les 5 départements, 32 000 sociétaires ont participé au vote et c'est un record » a précisé Chantal Debost la présidente.

En 2023, le Crédit Agricole Centre France qui agit sur 5 départements (Creuse, Corrèze, Cantal, Allier et Puy-de-Dôme) a montré l'efficacité de son modèle de banque mutualiste et de proximité. Elle reste la première banque de France avec 900 000 clients.

1er mécène

Le Crédit Agricole c'est aussi 1 million de dossiers de mécénat, 1 million d'euros de soutien à la vie locale et plus de 2 250 projets soutenus. Elle a lancé le « Trophée de la vie locale » qui met en lumière le travail et le savoir-faire des associations.

CACF reste le premier assureur du territoire avec près de 610 000 contrats d'assurance des biens et des personnes.

En 2023, le Crédit Agricole Centre France a également accompagné les personnes en difficulté avec son dispositif « Passerelle ». « Le Crédit Agricole Centre France est la seule banque à faire cet accompagnement créé en 2008 » rappelait Chantal Debost. Malgré une économie morose, la solidité du Crédit Agricole Centre France lui permet une présence continue pour accompagner durablement son territoire et ses clients. « L'activité a été très dense dans un contexte économique atone a expliqué Frédéric Baraut, le Directeur Général du Crédit Agricole Centre France. Notre banque a voulu être volontariste avec le financement au maximum de projets et accélérer dans l'accompagnement des transitions de notre territoire. Après deux années de rebond post-covid, on a connu un net ralentissement de l'économie. Depuis l'été c'était une économie en stagnation avec un secteur en crise : le logement. Avec la chute de la construction, des transactions dans le neuf ou l'ancien et la réduction de la mise en location. Sur les autres secteurs il n'y a pas eu de changements majeurs. »

Le climat des affaires s'est dégradé et c'est lié aux tensions de la société française en 2023 et aux conflits mondiaux. « La seule bonne nouvelle macro économique c'est le reflux de l'inflation qui a été divisée par deux entre début 2023 et début 2024 précise Frédéric Baraut, le Directeur Général. Nous avons refusé cette fatalité avec Chantal Debost pour être utile au maximum dans les projets de nos clients. »

Crédits toniques

Le Crédit Agricole Centre France a distribué 3,8 milliards d'euros de nouveaux crédits en 2023 (Dont 1,7 pour l'immobilier). C'est moins qu'en 2022 mais ce n'est qu'un recul de 7 % par rapport à cette année qui était record. La baisse de ces crédits s'est matérialisée depuis l'été par la baisse de demande de crédits Habitat.

Sur le marché du financement des entreprises, l'année 2023 a été assez exceptionnelle avec de nombreux projets financés et la montée en puissance de la Banque d'affaires et une prise de participation dans les entreprises du territoire accrue.

Au niveau agricole, CACF a investi 374 millions d'euros pour les agriculteurs et aidé à l'installation de 538 agriculteurs dont plus d'une centaine dans le Puy-de-Dôme. Et 1,1 million pour les entrepreneurs (artisans, commerçants, professions libérales et entreprises).

Le produit net bancaire de la Banque (PNB) est de 531 millions d'euros en 2023 soit une baisse de 9 % par rapport à 2022. Avec une remontée forte des taux d'intérêt.

Avec le Village By CA, elle a accompagné 53 start-up. Plus globalement, le Crédit Agricole Centre France se veut le moteur de trois transitions : énergétique, numérique et business model.

0 commentaires
Envoyer un commentaire