Clermont-Ferrand 27° C
samedi 13 avril

Le pont métallique de Dallet réhabilité

05h56 - 29 mars 2024 - par Info Clermont Métropole
Le pont métallique de Dallet réhabilité
Grâce à ses deux voies dédiées et séparées de la chaussée, le pont de Dallet prolonge le réseau cyclable départemental et le relie à celui de la Métropole.

Débutée en janvier 2023, la réhabilitation du pont métallique de Dallet vient de s'achever le 23 mars. Le pont accueille désormais en toute sécurité le passage de la Via Allier grâce à la création de cheminements dédiés aux modes de transport doux.

Plus d'un an de travaux a été nécessaire pour réparer cet ouvrage d'art vieux de plus d'un siècle.

Inauguré en 1899, le pont présentait de nombreux désordres liés à son âge : voûtains dégradés, corrosion évolutive de la structure porteuse, problèmes d'étanchéité de la chaussée, rivets sectionnés ou manquants...

Le programme de travaux prévoyait la démolition complète du tablier et sa reconstruction, ainsi que le renforcement, le décapage et la remise en peinture de la structure métallique. La destruction du tablier a laissé apparaître une situation plus dégradée que prévue. De nombreuses réparations supplémentaires ont dû être réalisées, rallongeant le chantier de quatre mois. Pour répondre aux nouveaux besoins liés à la Via Allier et aux modes de déplacements doux, deux encorbellements de deux mètres ont été créés de part et d'autre du pont, à l'extérieur des poutres treillis. Ils accueillent désormais cyclistes et piétons en toute sécurité.

Technicité

La couleur verte de l'ouvrage a été conservée et le pont sera mis en lumière par la commune, en partenariat avec le syndicat Territoire d'Énergie 63.

Le budget total des travaux s'élève à 6 000 000 € TTC. L'opération a obtenu des subventions de l'Union européenne et de l'État dans le cadre du plan de relance « FEDER React EU » à hauteur de 2 100 000 € HT ; de l'État à travers l'appel à projet « fonds mobilités actives - continuités cyclables » à hauteur de 690 600 € HT. Le chantier a exigé un savoir-faire particulier et des entreprises spécialisées pour remettre à neuf ce pont de type Eiffel caractéristique de la fin du XIXe siècle. Pour respecter les méthodes de construction d'origine, le rivetage à chaud a été utilisé pour remplacer les rivets manquants ou abîmés. La pose d'un échafaudage suspendu a été nécessaire pour mener les opérations de démolition et de peinture au-dessus de l'Allier. Deux équipes ont travaillé en simultané sur deux sections différentes du pont pour permettre une avancée rapide du chantier. La reconstruction du tablier a été réalisée en béton fibré ultra-hautes performances (BFUP), un produit innovant utilisé pour la première fois par le Département. Quatre fois plus solide que le béton conventionnel, ce nouveau matériau a rendu l'ouvrage plus léger et compensé le poids supplémentaire des encorbellements.

Attaché à la préservation du patrimoine, le Conseil départemental du Puy-de-Dôme a souhaité réhabiliter cet accès historique à Dallet, toujours très utilisé pour la desserte locale des habitants. Solide, le pont de fer a su résister aux aléas climatiques et aux crues, en particulier celle de 1943. Il s'est également adapté à la circulation automobile. Trop étroit, il ne permet la circulation que sur une seule voie et la hauteur des véhicules est limitée, à cause de son contreventement supérieur.

Avec l'accroissement du trafic, un nouveau pont est construit en aval en 1972 afin d'assurer la liaison routière entre Thiers et Clermont-Ferrand sans traverser Pont-du-Château. Ce nouveau pont a restitué au pont métallique sa fonction de desserte locale. Une première restauration du pont a été réalisée en 1997 par le Conseil général du Puy-de-Dôme pour remettre en état la maçonnerie, décaper et refaire la peinture. Un projet d'éclairage, instauré en 1998, a permis de rendre plus agréables les balades nocturnes des bords de l'Allier.

Vélo

Ce projet de réhabilitation et celui du pont de Cournon s'inscrivent dans une politique d'aménagement cyclable globale (le 4e schéma départemental des itinéraires cyclables est en cours d'élaboration). Tous deux lauréats de l'appel à projets de l'État

« fonds mobilités actives - continuités cyclables », ils témoignent de la volonté du Conseil départemental d'adapter son réseau routier aux besoins actuels de mobilités douces et au développement touristique.

Grâce à ses deux voies dédiées et séparées de la chaussée, le pont de Dallet permet un passage sécurisé de la Via Allier. Il prolonge également le réseau cyclable départemental et le relie à celui de Clermont Auvergne Métropole.

0 commentaires
Envoyer un commentaire