Clermont-Ferrand 27° C
samedi 13 avril

Énergies renouvelables : la Région supprime ses investissements sur l'éolien

06h37 - 19 mars 2024 - par Info Clermont Métropole
Énergies renouvelables : la Région supprime ses investissements sur l'éolien
La Région soutient le développement de la solarisation avec l'installation de panneaux sur les lycées et les bâtiments d'entreprises agricoles.

Le 8 mars, Laurent Wauquiez, Président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, a présenté les nouvelles ambitions du Fonds d'investissement dédié aux énergies renouvelables OSER. La Région misera désormais sur le photovoltaïque.

La recapitalisation du Fonds régional à hauteur de 12 M€ d'ici 2028 et la suppression des investissements dédiés à l'éolien sont les deux mesures fortes.

La production photovoltaïque représente actuellement en Auvergne-Rhône-Alpes une puissance installée de 2.1 GWc (giga watt crête). Notre objectif est d'atteindre 6,5 GWc d'ici 2030 et 13GWc d'ici 2050 (objectifs du SRADDET).

En tant que première région de France en matière d'électricité décarbonée (22 % de la production nationale de nucléaire et 46 % de l'hydroélectricité), la Région Auvergne-Rhône-Alpes est pleinement mobilisée pour le développement des énergies renouvelables, comme l'illustre son action à travers le Fonds Oser. Au-delà du nucléaire et de l'hydroélectricité, une stratégie ambitieuse pour le développement et la structuration d'une filière hydrogène a été mise en place.

Région décarbonnée

L'ambition est claire : faire d'Auvergne-Rhône-Alpes, la première région décarbonée d'ici 2050. Pour y parvenir, un investissement massif pour soutenir les installations photovoltaïques est en marche.

Pour atteindre cet objectif, le Fonds OSER est un levier majeur : grâce à la participation supplémentaire de la Région de 12 M€ d'ici à 2028 dont 2,55 M€ dès 2024, la capitalisation totale s'élèvera à 24 M€.

Avec cette recapitalisation la Région vise l'installation de 500 MWc de panneaux solaires d'ici 2030, soit 10 % de l'objectif global. Le Fonds OSER permettra ainsi de fournir une expertise, un accompagnement et des financements aux communes qui souhaitent investir dans des projets photovoltaïques sur le territoire et particulièrement dans le contexte de crise énergétique que nous traversons. Au-delà du Fonds OSER, la Région soutient également à travers différents dispositifs, le développement de la solarisation avec l'installation de panneaux sur les lycées et l'accompagnement de projets sur les toitures des bâtiments d'entreprises et d'exploitations agricoles.

L'installation de panneaux, notamment sur les toits, évite les emprises au sol et s'insère sur des constructions déjà existantes, sans dénaturer les paysages et sans impact majeur sur la biodiversité.

L'éolien dénature

En contrepartie de cette recapitalisation pour soutenir le photovoltaïque, la Région Auvergne-Rhône-Alpes assume pleinement l'arrêt du financement de projets éoliens. Contresens écologique, l'éolien dénature nos paysages et à un impact néfaste sur la biodiversité (de nombreuses études ont montré l'impact des éoliennes sur les espèces animales).

Concernant l'artificialisation des sols, la décision de stopper les projets éoliens soutenus par le Fonds est également motivée par le fait que l'installation d'une seule éolienne représente 1 000 tonnes de béton dans le sol.

Depuis 2013, le fonds a déjà investi 17 M€ dans 34 projets d'Énergies renouvelables (ENR) pour une puissance cumulée de 200 MW. Cette puissance installée correspond à 14,7 % de la puissance installée depuis 2015 en Auvergne-Rhône-Alpes pour les Énergies Renouvelables.

0 commentaires
Envoyer un commentaire