Clermont-Ferrand 14° C
jeudi 29 février

Clermont Foot 63 : une soirée de gala riche en émotions et en surprises

16h52 - 06 février 2024 - par Guillaume Bonnaure
Clermont Foot 63 : une soirée de gala riche en émotions et en surprises
Le président Ahmet Schaefer, Emmanuel Petit, champion du monde en 1998 et Pascal Gastien, le coach du Clermont Foot 63.

La traditionnelle soirée de gala du Clermont Foot 63 du 24 janvier rassemblait partenaires et soutiens du club rouge et bleu. Un champion du monde 98 était invité aussi et un hommage a été rendu à Pascal Gastien avant la fin de la saison.

Lors du gala du Clermont Foot 63 organisé au Casino de Royat le 24 janvier, le président Ahmet Schaefer, rodé à ce genre d'exercice, a bien sûr parlé de la situation sportive de son club, en introduction, rappelant que tout changeait vite dans le sport mais remerciait les partenaires et le public pour leur soutien. Il a lancé la vidéo du futur centre d'entraînement du Clermont Foot.

Mais cette soirée était plutôt placée sous le signe du plaisir et, déjà, des hommages. Car Pascal Gastien, qui arrêtera sa fonction d'entraîneur à la fin de la saison a été honoré comme il se doit. Un joli montage photo revenait sur sa belle carrière de joueur et d'entraîneur, de Niort à Marseille en passant par Nice et Châteauroux. Nous ne sommes pas encore à la fin de la saison mais l'émotion était là.

Le président suisse lui a offert une belle montre pour prendre le rythme d'une retraite bien méritée... mais pas avant le 18 mai, date du dernier match du championnat, à Lorient.

Famille

Sa femme, Marie-Christine, et son fils Johan Gastien étaient invités à le rejoindre.

« Je vais essayer de ne pas pleurer avouait Pascal Gastien. Je remercie tous les gens avec qui j'ai travaillé, le service administratif, les joueurs, le staff avec qui je travaille depuis huit ans. C'était un voyage magnifique, assez invraisemblable qui vous emmène en Auvergne. Une région exceptionnelle avec des gens exceptionnels qui nous ont toujours soutenus. »

L'entraîneur recevait aussi une belle composition artistique avec différentes photos.

Olivier Bianchi, le maire de la Ville, lui remettait la médaille jeunesse et sport du monde associatif.

Le président Ahmet Schaefer est revenu sur sa riche carrière de joueur et d'entraîneur et a parlé de cet héritage laissé par Claude Michy et Pascal Gastien.

Un champion du monde

Les invités ont pu apprécier un joli dîner, d'autant plus que membres du staff et même les joueurs avaient été répartis sur les différentes tables. L'animateur de la soirée a beaucoup parlé de Patrick Vieira, le coach de Strasbourg et il a laissé planer le suspense concernant l'invité surprise.

Il s'agissait d'un autre milieu de terrain champion du monde en 1998 : Emmanuel Petit. L'ancien joueur de Monaco, d'Arsenal et de Chelsea, sélectionné à 63 reprises (petit clin d'œil au Puy-de-Dôme) sous le maillot bleu, s'est longtemps livré sur son épopée avec l'équipe de France et ce doublé Coupe du monde-Euro en 98-2000.

Les frasques de Fabien Barthez, la préparation mentale, ses superstitions avant de jouer un match, le foot anglais, le football d'aujourd'hui, le Clermont Foot 63... « Manu » Petit a réussi à capter l'attention d'un public souvent bavard... Sans filtre, nature, Emmanuel Petit, consultant sur RMC, a offert un bon moment à l'assistance. Celui qui a inscrit le 1000e but de l'histoire de l'équipe de France lors de la finale du 12 juillet 1998 a fait souffler un vent de fraicheur sur le football.

En plus, la tombola organisée ce soir-là a permis de récolter 2 345 euros pour les Restos du Cœur, représentés par leur président départemental, Bruno Riche. Une belle soirée, sur toute la ligne.

0 commentaires
Envoyer un commentaire