Clermont-Ferrand 27° C
samedi 13 avril

Comment en finir avec sa cuve de fioul

08h01 - 26 décembre 2023 - par Info Clermont Métropole
Comment en finir avec sa cuve de fioul
Une ancienne cuve de fioul enterrée peut être retirée ou laissée sur place pour être neutralisée ou transformée en réservoir d'eau de pluie (© iStock / City).

Alors que le chauffage au fioul est devenu indésirable, bon nombre de foyers se tournent vers des énergies moins polluantes. Mais à l'heure de changer de système, encore faut-il évacuer proprement l'ancienne cuve. On vous donne le mode d'emploi.

Annoncée depuis plusieurs années, la fin du chauffage au fioul est devenue une réalité à l'été 2022 avec l'interdiction d'installer de nouveaux appareils utilisant cette énergie fossile.

Quant aux quelque 3,5 millions de ménages toujours équipés (chiffres 2018 du gouvernement), ils peuvent choisir de conserver leur système jusqu'à sa fin de vie ou le troquer contre un chauffage moins énergivore grâce aux aides publiques. Mais se pose alors la question du retrait de l'ancienne cuve de fioul... On vous explique tout.

Besoin d'un pro

Parce qu'elle a recueilli du fioul pendant des années, votre cuve est hautement polluante ! C'est la raison pour laquelle sa mise au rebut est strictement encadrée par la législation (arrêté du 1er juillet 2004).

En tant que dispositif de stockage de fioul domestique, elle doit obligatoirement être dégazée et neutralisée par une entreprise spécialisée, afin d'éviter tout risque de pollution des sols et de l'environnement.

Si vous comptiez procéder seul, vous pouvez donc oublier l'idée au risque d'être dans l'illégalité ! À la fin de sa prestation, le professionnel vous remettra d'ailleurs un certificat de conformité garantissant que tout a été fait dans les règles.

Options

Afin de vous débarrasser de votre ancienne cuve de fioul, plusieurs solutions s'offrent à vous. Mais qu'importe la finalité choisie, il faudra d'abord en passer par certaines opérations incontournables, toutes réalisées par le professionnel.

Ce dernier va en effet commencer par vidanger la cuve, avant de nettoyer intégralement les parois intérieures avec un jet à haute pression pour éliminer les dépôts d'hydrocarbures et boues résiduelles. Vient ensuite l'étape indispensable du dégazage qui consiste à supprimer les résidus inflammables encore présents. Votre cuve est maintenant prête à embrasser son destin !

Vous pouvez tout d'abord la faire retirer de votre propriété. Selon le niveau de détérioration, le professionnel pourra l'extraire d'un seul coup ou la découper en morceaux, avant d'apporter le tout dans un centre de traitement spécialisé. Mais il faudra ensuite remettre le terrain en état...

Autre option plus rapide et moins onéreuse : laisser la cuve sur place. C'est le plus courant lorsqu'elle est enterrée. Mais attention, il faut alors obligatoirement la neutraliser dans les 48 heures qui suivent le dégazage.

Cette opération consiste à remplir entièrement le réservoir avec un matériau solide, tel que du sable, de la terre ou du béton. Bémol : vous ne pourrez jamais construire à l'aplomb de la cuve.

L'alternative écologique

À l'heure où les périodes de sécheresse menacent chaque année de plus en plus de régions françaises, il peut être également judicieux de donner une seconde vie à son ancienne cuve de fioul en la transformant en récupérateur d'eau de pluie pour arroser votre jardin ! Après avoir été vidé, nettoyé et dégazé, le réservoir va cependant devoir être remis en état. Le professionnel apposera notamment un revêtement en polyester pour combler les éventuelles fissures et trous, avant d'appliquer une peinture époxy à l'intérieur pour protéger le métal de la corrosion.

Dans un second temps, il faudra déplacer le réservoir près de votre gouttière, le raccorder à cette dernière et l'équiper d'une pompe pour pouvoir utiliser l'eau stockée commodément. Si certaines entreprises spécialisées proposent ce type de prestations, vous pouvez aussi les réaliser vous-même.

Combien ça coûte ?

Il faut compter entre 1 000 € et 2 500 € pour en finir avec sa cuve de fioul. Pour obtenir le meilleur tarif, comparez plusieurs devis ! De même, l'entreprise prestataire sera plus encline à vous proposer un prix avantageux si vous la choisissez pour installer votre nouveau système de chauffage. Elle se chargera alors dans la foulée d'amener votre ancienne chaudière au fioul à la déchèterie.

Pour diminuer la facture, pensez aussi à demander MaPrimeRénov'. La dépose d'une cuve de fioul est en effet éligible à une aide variant entre 400 et 1 200 € selon votre niveau de ressources.

Attention, vous devez obtenir l'accord avant de faire intervenir un artisan labellisé RGE (reconnu garant de l'environnement).

Bon à savoir : en effectuant la dépose en même temps que des travaux de rénovation énergétique, vous pourrez bénéficier d'autres aides comme l'éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ).

Mots clés : chauffage, habitat, fioul,

0 commentaires
Envoyer un commentaire