Clermont-Ferrand 14° C
jeudi 29 février

Le MARQ associé aux 150 ans de l'impressionnisme du musée d'Orsay

08h53 - 30 novembre 2023 - par Info Clermont Métropole
Le MARQ associé aux 150 ans de l'impressionnisme du musée d'Orsay
Claude Monet, La Pie, entre 1868 et 1869, huile sur toile, Paris, musée d'Orsay.

L'opération nationale « Les 150 ans de l'impressionnisme avec le musée d'Orsay », à laquelle est associée le Musée d'Art Roger-Quilliot de Clermont Auvergne Métropole est lancée.

Le MARQ proposera du 8 mars au 30 juin 2024, une exposition en partenariat avec le musée national, intitulée « Neige ».

Les peintres impressionnistes sont les premiers à révéler avec autant de talent son caractère éblouissant et merveilleux. En effet, la neige, comme l'eau, correspond parfaitement à leurs recherches de la lumière et de la couleur. Leur touche enlevée et le refus, quasi systématique, du noir dessinent une nouvelle manière de représenter ce phénomène météorologique longtemps synonyme de froid et de misère en peinture.

Prêtée exceptionnellement par le musée d'Orsay pour cette occasion, La Pie de Claude Monet (1869) est particulièrement représentative de la manière impressionniste de peindre la neige avec sa riche palette colorée.

Un Monet au MARQ

Cette toile iconique sera le point de départ du parcours de l'exposition qui se déploiera des débuts de l'impressionnisme à ses derniers feux dans les années 1920.

Les prêts exceptionnels du musée d'Orsay permettront de montrer comment Charles-François Daubigny, Claude Monet, Maximilien Luce, Albert Lebourg, Pierre Bonnard peignent la neige d'abord à Paris et en Normandie. Puis, les peintres Lebourg ou Armand Guillaumin renouvellent la vision du paysage auvergnat.

Les foyers de peintures régionaux reprennent cette manière à leur compte et font du paysage enneigé un véritable passage obligé du paysagiste (œuvres de Victor Charreton du MARQ, des musées de Grenoble et de Bourgoin-Jallieu).

Parallèlement l'impressionnisme s'étend à l'étranger où la neige est également un motif choisi par John Russel ou Albert Edelfelt (prêts du musée d'Orsay).

Enfin, les artistes, comme Georgette Agutte (prêts du musée de Chamonix) qui peignent la montagne dans les années 20 sont les derniers héritiers de cette manière, avant que la neige ne devienne un thème cher aux illustrateurs des affiches de sports d'hiver.

Depuis longtemps le MARQ est engagé dans une approche écoresponsable pour ses scénographies. Avec cette exposi- tion, le choix est fait d'une présentation réduite à l'essentiel, mais travaillée dans ses infimes détails (couleur de cimaises pour mettre en valeur les toiles, graphisme très lisible et élégant, précision de l'éclairage) qui soulignera le caractère exceptionnel de cette réunion d'œuvres tout en conservant de la légèreté.

Soucieuse de s'adresser à tous les publics, l'équipe du MARQ a prévu des visites guidées pour les groupes constitués ou pour les individuels, des activités artistiques pendant les vacances scolaires et des propositions pour les scolaires tout au long de l'exposition.

0 commentaires
Envoyer un commentaire