Clermont-Ferrand 25° C
lundi 24 juin

Une ligne de tramway plus accessible et moins énergivore

05h58 - 19 septembre 2023 - par Guillaume Bonnaure
Une ligne de tramway plus accessible et moins énergivore
Éléphant, ours, canard, fourmi... une nouvelle signalétique représentant des animaux, par ordre croissant, facilite l'usage du tramway pour tous comme au CHU Montpied.

Les abris-voyageurs ont été rénové pour réduire la consommation énergétique et proposer un service plus inclusif. Le SMTC-AC a déployé une signalétique composée de pictogrammes en forme d'animaux, pouvant être compris de tous.

Les arrêts de tramway font peau neuve ! Après la remise en route du 28 août, les mobiliers de 68 stations du tramway et les abris de 250 arrêts de bus T2C ont été rénovés entre mars et août dernier.

Le reconditionnement et la reprise des peintures de la structure métallique, l'ajout de cendriers avec récupérateurs de mégot « Ecomégot » et de poubelles avec tri sélectif, ainsi que de nouveaux bancs améliorent le confort des usagers.

L'extinction de l'éclairage, devenu LED, en dehors des heures de circulation du tramway et des bus, l'installation de détecteurs de présence dans les abris des tramways ou la pose de panneaux photovoltaïques sur certaines stations permettront à terme une réduction des consommations énergétiques. « En termes d'électricité cela représente une baisse de 70 % obtenu par le passage aux LEDS et au détecteur de présence expliquait François Rage le président du SMTC- AC le 7 septembre dernier. Nous allons aussi avoir des panneaux photovoltaïques sur une dizaine de stations. »

Enfin, de nouvelles vitres incluant des bandeaux de repérage améliorent la visibilité pour les déficients visuels, et des informations adaptées pour les déficients cognitifs rendent les stations plus inclusives.

Ces transformations, réalisées par JC Decaux, détenteur du nouveau contrat de concession du mobilier urbain publicitaire allient confort d'attente, responsabilité environnementale et meilleure accessibilité des arrêts et stations.

« Ces arrêts avaient quinze ans et à l'époque on ne prenait pas en compte certains critères comme la question des énergies donc il était nécessaire de les reconstruire explique François Rage. On fait le choix de les reconditionner depuis l'existant. C'est une opération remarquée car cela permet à nos usagers d'avoir quelque chose de neuf et de plus confortable sans que cela ne coute beaucoup d'argent et que cela est un impact néfaste pour la planète. »

Accessibilité renforcée

Pour accompagner la mobilité de tous, le SMTC-AC met en place depuis plusieurs années des solutions adaptées à chacun, porteur de handicap ou non.

Dans son schéma directeur d'accessibilité, voté en septembre 2016, l'objectif principal était de rendre accessible la majorité des quais du réseau T2C. Depuis 2022, l'ensemble des lignes (hors affrétées) sont équipées de la vocalisation des annonces aux arrêts à venir pour les personnes en situation de handicap visuel.

À cette volonté de faciliter l'accès aux personnes en situation de handicap physique, et de simplifier les usages, s'est ajoutée la démarche innovante de mise en accessibilité de la ligne de tramway pour les personnes en situation de handicap cognitif et psychique.

Signalétique animalière

Éléphant, ours, canard, fourmi... une nouvelle signalétique représentant des animaux, par ordre croissant, facilite l'usage du tramway pour tous les publics. À chaque arrêt, un animal est associé. À bord des rames, un thermomètre de ligne spécifique avec ces pictogrammes a été ajouté pour permettre au public cible de mieux se repérer et gagner en autonomie dans ses déplacements.

Expérimentés en 2020 sur quelques arrêts, ces pictogrammes sont désormais mis en place sur l'ensemble des arrêts de la ligne A.

Des outils pédagogiques, un plan et un jeu de cartes, ont également été créés par le SMTC- AC pour permettre aux publics cibles de se familiariser avec ces nouveaux repères.

« Nous sommes l'un des rares réseaux à avoir fait ça précisait François Rage. Cela me tient à cœur, nous avons mené ce travail avec les associations qui représentent les personnes handicapées notamment ceux qui n'arrivent pas à lire un plan de réseau. À la place des horloges on a mis des animaux en allant du plus gros à l'extérieur de la ligne au plus petit à l'intérieur de la ligne. Cela permet aux gens de se situer. C'est dans la poursuite de notre objectif d'une mobilité ouverte à tous. »

Ce dispositif sera étendu aux lignes B et C, les lignes BHNS, avec des outils à la place des animaux.

Le projet a été co-construit entre les accompagnants de publics en difficulté (professionnels et familiaux), les associations spécialisées (CDIPH, Altéris, ESPERANCE 63, la Fondation Chirac), les usagers, l'agence 630° EST, la régie T2C et le SMTC-AC.

0 commentaires
Envoyer un commentaire