Clermont-Ferrand 24° C
vendredi 12 juillet

Chamalières : la photojournaliste Véronique de Viguerie expose au musée de la Résistance

18h49 - 08 septembre 2023 - par Info Clermont Métropole
Chamalières : la photojournaliste Véronique de Viguerie expose au musée de la Résistance
Véronique de Viguerie a réalisé de nombreux reportages en terrain de guerre (© Véronique de Viguerie).

Jusqu'au 23 décembre, le musée de la Résistance, de l'Internement et de la Déportation, à Chamalières, accueille une nouvelle exposition temporaire intitulée « Instants suspendus », tirée des clichés de la reporter de guerre.

Cette exposition s'attache à dévoiler à travers de superbes photographies des instants d'intimité, de calme, des instants « suspendus », loin des affres de la guerre. Les clichés de Véronique de Viguerie viennent mettre en lumière ces moments de vie malgré les combats et la violence environnants en Ukraine, Syrie, Afghanistan, Brésil, Irak, ou Palestine.

« À mes yeux, ce qui est important c'est de révéler une réalité avec ce qu'elle a de plus beau et de plus laid. Pas celle fantasmée, pas une vision binaire plus facile à accepter ou à comprendre. Nous, photojournalistes, sommes vos yeux pour aller là où vous ne pouvez pas aller et vous faire regarder des choses qui sont parfois cachées ou que nous ne voulons, parfois, pas voir », explique la photojournaliste.

Au cœur des talibans

Née en 1978, Véronique de Viguerie est une photojournaliste française indépendante depuis 2004. Elle a réalisé de nombreux reportages en terrain de guerre : Colombie, Irak, Somalie, Pakistan, Amérique Latine, Inde, Bangladesh, Israël, le Cachemire,

Somalie, Soudan, Cameroun, Côte d'Ivoire, Djibouti, etc. Elle a vécu en Afghanistan dans le cadre de son travail et a réalisé un photoreportage au cœur du mouvement taliban, en parvenant à gagner leur confiance comme on peut le voir sur cette photo ci-contre.

Madina a 9 ans, elle n'avait que 6 ans lorsque sa mère veuve, l'a vendue. Chez son mari, elle refusait de s'alimenter et dépérissait. Sa belle famille l'a rendue à sa mère il y a 5 mois. Mais pour la garder, sa mère doit rembourser les 270 000 Afg (2 700 $) sinon ils viendront la reprendre dans 20 jours. Un membre de la famille a payé la moitié mais il reste toujours une moitié à régler...

Plusieurs fois primées (Prix Canon de la femme photojournaliste, Prix Bayeux du meilleur reportage de guerre, etc), ses photos sont régulièrement publiées dans le Figaro Magazine, Paris-Match, Géo, le New-York Times Magazine, The Guardian, etc.

L'exposition est accessible en visite libre ou commentée.

Visites commentées : jeudi 28/09 à 18h ; jeudi 5/10 à 10h et samedi 14/10 à 10h, mercredi 8/11 à 18h et le samedi 25/11 à 10h ; samedi 9/12 à 10h et mardi 12/12 à 18h.

Rencontre et dédicace le mardi 3/10 à 18h au centre associatif du docteur Courty - 2 av. Bergougnan à Chamalières (en face du musée). Réservation obligatoire et possibilité de se procurer ses livres par mail : musee.resistance@clermontmetropole.eu et 04 43 76 23 34. Plein tarif : 6 €. Réduit : 4 € (entrée au musée incluse).

Du lundi au samedi, de 13h à 18h. Fermé dimanches et jours fériés.

0 commentaires
Envoyer un commentaire