Clermont-Ferrand 27° C
samedi 13 avril

La Légende des Verts de Saint-Étienne à Gerzat : une flamme qui ne s'éteint pas

06h04 - 02 septembre 2023 - par Guillaume Bonnaure
La Légende des Verts de Saint-Étienne à Gerzat : une flamme qui ne s'éteint pas
L'Ange Vert Dominique Rocheteau heureux de retrouver coéquipiers et supporters.

Rocheteau, Bathenay, Piazza... une dizaine de joueurs de l'équipe mythique de Saint-Étienne des années 70 étaient présents le 31 août dans la salle Le Galion à Gerzat pour une séance de dédicace au profit des enfants malades. Une passion intacte.

Toujours aussi forts et aussi populaires, évidemment c'est les verts ! Lors d'une séance de dédicace organisée le 31 août à Gerzat par « La légende des verts », on a pu observer que la passion autour des héros de la finale des clubs champions de 1976 à Glasgow et ces fameux poteaux carrés, ne s'éteignait pas. Au contraire.

Des centaines de fans de l'ASSE ont fait plus d'une heure de queue pour faire signer maillots, écharpes, photos ou livres à Dominique Rocheteau, Dominique Bathenay, Osvaldo Piazza, Patrick Revelli ou encore Christian Synaeghel.

Christian et Dominique sont éducateurs au club de Cébazat et ils n'auraient pas manqué ça.

« Je suis né en 1964 et cela rappelle les belles années des Verts explique Christian. Il y a toujours cet engouement on le voit aujourd'hui. Ce n'était pas le même football, tout le monde était derrière les Verts. Mais il reste encore des supporters. »

Même si l'ASSE est aujourd'hui en Ligue 2, il y a toujours des fans. « Aujourd'hui les jeunes supportent plus le PSG ou Lyon avoue Dominique. Mais ils connaissent Saint-Étienne et tout ce que cela représente pour le football français. On voit bien que ce sont des joueurs qui étaient et restent abordables. »

Attablés, les Verts se prêtent avec joie aux dédicaces et autres photos. À commencer par l'Ange vert. « C'est important de tous se retrouver chaque année, on passe un week-end ensemble avec beaucoup de plaisir explique Dominique Rocheteau. On va bientôt fêter le 50e anniversaire de la finale. Voir qu'il y a toujours autant de monde, cela fait plaisir. C'est le propre de Saint-Étienne, cela se transmet de génération en génération et il y a toujours des jeunes. »

Transmission

Ce papa, qui avait huit ans en 1976, abonné aussi au Clermont Foot, est venu avec ses deux filles June et Joyce âgées de dix ans. « On essaye de leur parler de cette épopée même si c'est loin. C'est une ambiance fantastique, c'est la légende. C'est énorme de les voir tous en vrai ici à Gerzat. Cela fait des souvenirs et c'est pour une bonne cause en plus. »

L'événement était caritatif et les bénéfices des maillots et des livres vendus reversés à l'association ADCISE du professeur François Varlet pur la chirurgie infantile. Ce qui rend cette passion plus belle encore.

« La légende des verts » est une chanson écrite par deux Auvergnats Patrick Koclaym et Julien Frobert, et parrainée par les Verts de 76. Depuis, des séances de dédicaces sont organisées afin de récolter des fonds pour des associations.

0 commentaires
Envoyer un commentaire