Clermont-Ferrand 25° C
lundi 24 juin

Boisement de la zone d'activités de Lempdes : dynamisme économique et nature vont de pair

06h56 - 31 mai 2023 - par Info Clermont Métropole
Boisement de la zone d'activités de Lempdes : dynamisme économique et nature vont de pair
Le projet qui a pour but de valoriser des espaces de nature existants laissés sans usage a de nombreux avantages ( © Bouton Production CM).

Première intervention d'un projet global de requalification des zones d'activités métropolitaines, la ville de Lempdes a inauguré le 11 mai la première tranche du boisement au coeur de son pôle économique.

Clermont Auvergne Métropole soutient activement la création, l'implantation et le développement des entreprises sur son territoire et gère différentes zones d'activités économiques.

Face au risque d'obsolescence de ces zones et à l'enjeu d'accompagner leur renouvellement et leur densification, la Métropole a engagé depuis quelques années un programme de requalification.

Zoom sur la requalification du pôle économique de Lempdes : première intervention dans le cadre d'un projet plus global sur la Zone d'Activités Économiques La Rochelle - Le Pontel - La Fontanille 1 de Lempdes, le projet a pour but de valoriser des espaces de nature existants laissés sans usage.

Cette opération est le résultat d'un travail expérimental et partenarial, réalisé par le maître d'œuvre Luc Léotoing Paysage Urbanisme, avec l'expertise des services techniques de Clermont Auvergne Métropole, de l'Office National des Forêts, et en partenariat avec les élèves du Lycée agricole Louis Pasteur de Marmilhat.

Le projet est piloté par la Société Publique Locale Clermont Auvergne, agissant au nom et pour le compte de la Métropole.

1re phase de plantations

L'entreprise d'espaces verts Pallandre Paysage a été retenue pour réaliser les travaux de la première tranche du projet qui s'étend sur une surface de 6 370 m² dont 4 800 m² de plantations.

Il prévoit la création de grandes lignes composées de deux rangs d'arbres et d'arbustes, alternées avec des layons enherbés.

Le boisement de type « forestier » est composé de sujets endémiques des forêts du Massif Central adaptés aux situations de plaine (érables champêtre en cépée, érable de Montpellier, micocoulier de Provence, aubépine, noyer, chêne vert, cormier, amandier, cornouiller, amélanchier, etc.).

Ce type de milieu boisé présente de nombreuses qualités, notamment pour sa capacité à décompacter les sols, à retenir l'eau de pluie, à favoriser la biomasse, la biodiversité, le stockage de CO², et pour sa simplicité de gestion la plus extensive possible.

D'autres zones à boiser :

Les tranches 2 (7 830 m²) et 3 (5 920 m²) du projet de boisement des délaissés routiers de l'autopont seront réalisées entre l'automne 2023 et le début d'année 2024. Le projet global représentera plus de 20 000 m2 de plantations.

0 commentaires
Envoyer un commentaire