Clermont-Ferrand 25° C
lundi 24 juin

François Rage : "Ces travaux sont l'occasion de modifier ses habitudes de mobilité"

18h21 - 06 mars 2023 - par Info Clermont Métropole
François Rage :
François Rage, président du Syndicat mixte des transports en commun de l'agglomération.

Président du SMTC, premier vice-président de Clermont Auvergne Métropole et maire de Cournon-d'Auvergne, François Rage fait le point sur le début des travaux du projet InspiRe.

Les travaux des deux lignes de bus B et C à Haut niveau de service (BHNS) en site propre vont commencer en avril prochain ?

Même au-delà des deux lignes, il va y avoir deux types de travaux. Des travaux qui vont accompagner la mise en place des travaux des lignes B et C en site propre. Mais aussi une deuxième partie de travaux qui va concerner le réseau qui sera opérationnel pendant les travaux car le bus doit passer ailleurs pendant cette période. On doit faire des aménagements pour qu'il circule de la meilleure façon possible. Donc il y a deux champs de travaux : un qui concerne InspiRe et celui qui concerne InspiRe pendant les travaux. Ces deux lignes desserviront 61 stations sur un total de 27 km, de 5 heures à 1 heure du matin, tous les jours.

Pour faciliter la vie des Clermontois il y aura des parkings relais transitoires sur toute la Métropole ?

Nous allons mettre des mesures d'accompagnement dont des parkings relais gratuits qui vont permettre à chacun de pouvoir faire du covoiturage avec des collègues ou quand ils sont à proximité des lignes de bus, prendre ce transport en commun et profiter de ce temps de manière plus efficace en travaillant, en lisant ou en écoutant de la musique.

Le réseau va être modifié pendant les travaux mais quel visage aura le réseau après ?

Cela a un impact sur le réseau global car le projet InspiRe c'est une restructuration totale du réseau. Nous en sommes à la phase quatre de cette proposition de restructuration car elle a été menée en concertation avec les maires des différentes communes. On arrive à la phase finale et on pourra vous montrer le réseau complet bientôt avec des innovations comme à Saint-Genès-Champanelle ou Orcines où une nouvelle ligne va voir le jour. Des boucles seront aussi organisées autour de la ville de Clermont.

Après la concertation nous sommes vraiment dans le chantier et l'opérationnel...

Le projet InspiRe date de plusieurs années et aujourd'hui on rentre dans le concret : les trous dans la chaussée, les travaux d'où l'appellation de notre outil de communication « C' le chantier ». Cela va durer deux ans et demi mais c'est pour avoir un avenir meilleur par rapport aux déplacements et à l'urbanisation de notre Métropole. Nous proposons des outils de communication classiques mais la présence humaine sur le terrain nous semble primordiale pour expliquer le dérouler des travaux et répondre aux questions des riverains et des commerçants et faciliter le quotidien de chacun.

Pour les usagers, il faudra regarder l'application et penser à des temps de trajets rallongés ?

Oui ce sera moins fluide qu'aujourd'hui. J'appelle les gens à être patient pendant ces deux ans et demi. On accompagnera les gens au maximum avec ces outils numériques ou papiers. Nous n'aurons pas d'application directe mais sur le site internet il y aura une cartographie qui permettra de voir l'avancée des travaux. Il va y avoir des complications mais il faudra partir un peu plus tôt ou en décaler. Ces efforts-là on les demande car derrière c'est important pour notre Métropole sur les déplacements mais aussi pour des questions de transition écologique, de santé et de développement harmonieux de notre métropole. Je fais confiance à nos concitoyens pour trouver eux-mêmes leurs petits déplacements. Cela peut nous inciter aussi à utiliser le vélo sur des courtes distances. On rachète 100 vélos pour pouvoir faire de la location longue durée. Ou utiliser le réseau de transport public pour ceux qui ne le connaissent pas. Et développer le covoiturage. Ces travaux sont peut-être l'occasion de commencer à modifier ses habitudes de mobilité.

0 commentaires
Envoyer un commentaire