Clermont-Ferrand 25° C
lundi 24 juin

Le futur gymnase du quartier Saint-Jean : une référence environnementale

06h52 - 10 février 2023 - par Guillaume Bonnaure
Le futur gymnase du quartier Saint-Jean : une référence environnementale
Le gymnase du quartier Saint-Jean pourra accueillir 1 500 personnes assises.

Le centre sportif Édith Tavert verra le jour à Clermont-Ferrand en septembre 2023 avec gymnase, dojo et maison de quartier sur 40 hectares. Ce bâtiment bio-conçu qui vise le label E4C2, actuellement le plus exigeant en matière environnementale, n'a pas d'équivalent en France dans ce domaine.

Au milieu d'un grand terrain vague plein de boue jouxtant la rue Chappe et le lycée Gergovie, la magie opère. Les gradins du grand gymnase du quartier Saint-Jean sont déjà réalisés et le tout prend forme. On pense déjà aux matches de volley-ball ou de handball qui auront lieu dans cet endroit à partir de l'automne 2023.

Il y a encore du travail mais l'édifice avance. Le 24 janvier, une visite de chantier était organisé avec Olivier Bianchi, le maire de la Ville et Lionel Chauvin, le président du Département.

Lycée de Région, sports, transports et vie sociale, c'est un ensemble ambitieux et plus vert qui va pousser dans ce quartier comprimé entre la gare, le CHU et Montferrand.

Cet équipement associatif et sportif est destiné à l'enseignement du sport pour les lycéens et répond aux besoins des écoles et des associations clermontoises.

« Nous avons terminé le gros œuvre, la partie béton de l'ouvrage explique Jean-Baptiste Brochard chef de groupe travaux chez Bouygues Bâtiment Sud ouest. Nous sommes en train de monter la structure en ossature bois, celle qui remplit le bâtiment et qui permet de réaliser les enveloppes du bâtiment. On est sur la partie clos couvert, la charpente se fait, on ferme la structure par le dessus et les côtés. Nous sommes dans le volume de l'édifice, les corps d'état technique et architecturaux arriveront quand on aura eu le hors d'eau. »

Unique en France

Ce nouvel équipement en bois-paille affichera une surface utile de 4 279 m², un plateau sportif de 44 m x 26 m et une tribune de 1 500 places assises ; un dojo et une salle annexe, une salle de musculation et l'ensemble des locaux annexes (vestiaires, bureaux, infirmerie, etc.)

Un espace associatif d'environ 300 m² complémentaire à l'espace sportif pouvant servir d'espace de réception, répondra également à un besoin associatif croissant en salles de réunion (assemblées générales, réunions de bureau, etc.).

Le bâtiment possède une façade en bois brûlé, le bois se tient en qualité et dans le temps en terme de vieillissement par apport aux UV et à la pluie. On retrouve un signal esthétique voulu par l'architecte.

« Toutes les technologies sont regroupés dans une petite surface rappelle Jean-Baptiste Brochard. Il y a un effort sismique de niveau 3 sur Clermont-Ferrand donc il y a un joli travail de concertation entre toutes les équipes. »

Ce gymnase se distingue par son très haut niveau de performances énergétique et environnementales. D'une grande sobriété, ce bâtiment frugal en bois-paille sera entouré d'espaces végétalisés et paysagers. Il vise le label E4C2, qui est actuellement le plus performant en matière environnementale.

« Ce sera la première structure a être labellisée E4C2 en France explique Jean-Baptiste Brochard chef de groupe travaux chez Bouygues Bâtiment Sud ouest. Le 4 c'est pour l'énergie positive et c'est le niveau le plus haut. Il y a un champ photovoltaïque en toiture du plateau sportif donc le centre sportif va produire 40% d'énergie supplémentaire par rapport à son besoin. Le C2, pour la partie carbone moins, le bâtiment atteint le niveau de critère le plus haut avec un niveau de carbone le moins élevé sur sa durée de vie sur les travaux et la durée de vie des matériaux. Nous avons un bassin de rétention des eaux de pluie de 200 m3 pour arroser la plateforme extérieure. Cela limite le débit de fuites en cas d'orage.

11 millions de travaux ont été nécessaires pour cet ouvrage qui mobilise de 20 à 35 personnes sur ce chantier.

Ce centre sportif sera la premier en France à porter le nom d'Édith Tavert, une légende du basket féminin, de l'AS Montferrand et du CUC, qui a marqué l'histoire de ce sport dans les années 1950 et est décédée en mars 2022.

0 commentaires
Envoyer un commentaire