Clermont-Ferrand 9° C
mercredi 01 février

La station d'épuration des Trois-Rivières se transforme

10h51 - 23 janvier 2023
La station d'épuration des Trois-Rivières se transforme
Fin 2021, la Métropole a commencé les travaux d'extension de la station d'épuration des Trois Rivières.

Fin 2021, la Métropole a commencé les travaux d'extension de la station d'épuration des Trois Rivières. Ce projet répond aux objectifs de la Directive Cadre sur l'Eau (2000) en particulier l'atteinte du « bon état des eaux et milieux aquatiques » et du schéma de transition énergétique et écologique de la Métropole. Une visite de chantier a été organisée le 18 janvier.

Ce projet prévoit de réduire par temps de pluie les rejets excédentaires d'eaux usées et pluviales dans le milieu naturel grâce à la construction sur l'ensemble du territoire de 6 bassins de stockage-restitution d'un volume de 80 000 m³ au total.

Pour traiter ces eaux supplémentaires tout en valorisant les boues en énergie, un chantier d'envergure d'une durée totale de 36 mois est mené actuellement à la station d'épuration des Trois-Rivières. Les travaux consistent en la construction d'un bassin de stockage-restitution de 21 000 m³, de bassins de décantation primaire des eaux pour l'adaptation de l'installation aux nouvelles charges de pollution, d'une nouvelle unité de désodorisation de l'air et d'un nouveau système de contrôle et de commande.

La station sera équipée de méthaniseurs permettant de valoriser les boues en produisant une énergie renouvelable : le biométhane. La production pourra atteindre jusqu'à 14 GigaWattheures/an de gaz, (conso annuelle de 1 400 logements ou 60 bus BioGNV). Ce biométhane sera injecté dans le réseau de gaz local exploité par GRDF.

Le développement des énergies renouvelables passera par l'installation début 2025 d'une centrale photovoltaïque d'une puissance d'environ 0,75 Gigawattheures/an et de 4 000 m² (ombrières, bâtiments, terrain). Cette énergie sera auto-consommée par l'installation.

L'année 2023 sera consacrée à la mise en place de la majeure partie des équipements et de leurs raccordements électriques et hydrauliques. Leur mise en service interviendra vers la mi 2024. La réception finale des nouvelles installations est prévue début 2025.

0 commentaires
Envoyer un commentaire