Clermont-Ferrand 5° C
mercredi 30 novembre

Le photovoltaïque en essor sur la métropole

05h34 - 27 septembre 2022
Le photovoltaïque en essor sur la métropole
7 ombrières supplémentaires verront le jour sur des parcelles appartenant à la métropole dans le cadre de ce premier AMI, Appel à manifestation d'intérêt (© Jodie Way).

Le mercredi 7 septembre, la première installation photovoltaïque des « Ombrières d'Auvergne » a été inaugurée à Nohanent. D'autres installations sont prévues dans les semaines à venir dans la métropole.

Olivier Bianchi, président de la Métropole, Marion Canalès, présidente d'assemblia et représentant « Ombrières d'Auvergne » et Laurent Ganet, maire de Nohanent, ont inauguré le 7 septembre la première installation photovoltaïque des « Ombrières d'Auvergne ».

D'autres installations sont prévues dans les semaines à venir.

Dans son Schéma de Transition Énergétique et Écologique adopté en 2019, Clermont

Auvergne Métropole se donne comme objectif de devenir un territoire à énergie positive d'ici à 2050.

Cette feuille de route ambitieuse passe par la réduction par deux des consommations d'énergie par rapport à 2012 et par la multiplication par trois de la production d'énergies renouvelables.

La métropole est cheffe de file du réseau Urb-En-Pact qui fédère 8 territoires européens autour de la transition énergétique. Une stratégie qui trouve pleinement son sens dans le contexte de crise énergétique que traverse le pays.

Aires de stationnement

Parmi les nombreux leviers déployés sur le territoire pour répondre à l'urgence

climatique (développement des réseaux de chaleur, rénovation thermique des bâtiments, mise en place de solutions d'écomobilité...), la collectivité a pris la décision de recouvrir des aires de stationnement d'ombrières photovoltaïques. En plus de protéger les véhicules et leurs usagers des intempéries et du soleil, cette initiative présente plusieurs avantages :

Participer à la production d'une énergie locale et renouvelable, afin de réduire

l'impact environnemental du territoire.

Ne pas consommer de terres agricoles et ne pas imperméabiliser des sols

supplémentaires.

Limiter l'impact visuel de la centrale grâce à son implantation sur une zone déjà

urbanisée.

Permettre le raccordement éventuel de bornes électriques ; une implantation

pertinente sur une aire de stationnement.

Apporter une réponse immédiate à l'urgence climatique grâce à un déploiement

simple et rapide.

Favoriser l'économie locale par l'intervention d'entreprises du territoire.

D'un point de vue opérationnel, le déploiement est porté par la SAS « Les Ombrières d'Auvergne » - une filiale d'assemblia créée en 2020 - qui assure l'exploitation des centrales durant 30 ans.

Sont parties prenantes de cette nouvelle société l'entreprise rennaise « See You Sun » (investissement financier et technique), assemblia (aménagement et accompagnement des collectivités), le Crédit Agricole (financement) et Clermont Auvergne Métropole (recherche et mise à disposition de foncier.)

Ce modèle public-privé permet de mener une action de transition énergétique sans aucune dépense publique ; puisque l'investissement financier est porté par « See You Sun », qui se rémunère sur la revente d'électricité au réseau.

8 parkings

En 2022, 8 parkings seront dotés d'ombrières. La première à sortir de terre est celle du parking du centre sportif Puy-Valleix à Nohanent. La puissance installée est de 86,6 kWc, soit une production estimée de 99,5 MWh/an, équivalent à la consommation d'électricité de 33 ménages (hors chauffage).

En plus de la production d'électricité de source renouvelable, elle apportera de l'ombre aux voitures des usagers (25 places couvertes) de l'établissement et aux enfants du centre aéré.

Sept ombrières supplémentaires verront le jour sur des parcelles appartenant à la métropole dans le cadre de ce premier appel à manifestation d'intérêt (AMI). Elles seront situées sur les parking-relais Margeride à Aubière, sur le parking du Crématorium, sur le parking-relais de la Pardieu, sur le parking de Pascalis 1 et 2, sur le parking de La Vague à Gerzat, sur le parking de la halte-SNCF à Pont-du-Château et sur le parking de la piscine Androsace à Cournon-d'Auvergne.

La production totale estimée de ces 8 sites produira l'équivalent de la consommation de 580 ménages (hors chauffage).

Un second appel à manifestation d'intérêt est prévu à l'automne sur sept autres parkings : les parkings du complexe sportif Bernard-Bordiau et de la piscine de Lempdes, les deux parkings du complexe sportif Les Cluzelles à Châteaugay, le parking du complexe sportif de la croix Saint-Géraud à Blanzat, un parking du stadium Jean-Pellez à Aubière et un parking du stade Gabriel-Montpied. D'autres projets sont également à l'étude en dehors de la métropole et en direction du secteur privé.

0 commentaires
Envoyer un commentaire