Clermont-Ferrand 23° C
mardi 04 octobre

Handball féminin : en Deuxième division, le HBCAM 63 vise le Top 5 et la formation

15h44 - 12 septembre 2022
Handball féminin : en Deuxième division, le HBCAM 63 vise le Top 5 et la formation
Le HBCAM 63 dispose cette saison d'un collectif homogène avec des cadres et des jeunes confirmées.

Neuvième la saison dernière de D2F, le HBCAM débute sa saison 2022-2023 avec l'ambition de mieux faire. Le club se fixe l'objectif de figurer dans le top 5 de la deuxième division du handball français féminin.

Le HBCAM 63 effectue sa rentrée avec beaucoup d'ambitions. Il suffit d'entendre Jessica Ferreira qui prenait déjà très au sérieux les deux rencontres amicales face à Bègles et l'ASUL Vaulx-en-Velin. « On joue ces deux matchs pour ramener la victoire et bien débuter la saison » confiait avant les rencontres l'une des trois gardiennes de l'effectif. Devant leur public à la Maison des Sports, Les Volcaniques ont battu Bègles (30-23) mais se sont inclinées contre l'ASUL Vaulx-en-Velin (30-34).

L'équipe a enregistré cinq renforts avec les arrivées de Leslie Ayong depuis le club du Paris 92 en Ligue Butagaz Énergie tout comme la Portugaise Joana Resende. Le club note également les arrivées de Charlotte Kieffer qui connaît aussi la première division avec Plan-de-Cuques, Iris Peltier qui évoluait du côté de Saint-Amand-les-Eaux en D2F et la nouvelle gardienne, Sarah Vukovac.

homogénéité

« Nous sommes chanceux d'avoir un bon collectif, avec des joueuses cadres que l'on a réussi à préserver et en se renforçant avec l'arrivée de nouvelles recrues compétentes et de qualité » déclare Florence Sauval, coach du HBCAM 63. Le groupe vit bien pour reprendre le fameux dicton désormais bien répandu dans le monde du sport.

« L'effectif a montré un bel engagement durant les matchs de préparation » juge la manager. Le choix d'organiser une préparation assez difficile a payé pour « montrer que les filles ont du caractère et font preuve d'une belle solidité sur les confrontations » révèle-t-elle.

Cette montée en puissance pour la première journée de championnat entre en adéquation avec les valeurs et objectifs du club. L'objectif formulé par Florence Sauval est de se hisser parmi les cinq meilleures équipes de deuxième division féminine à l'issue de cette saison. Du point de vue de la coach, il faut s'attendre à un championnat très relevé et attractif de la part des quatorze formations. La D2F se professionnalise davantage en se renforçant ce qui est très bénéfique pour l'attractivité du championnat.

Miser sur la formation

Le HBCAM 63 mise également sur la formation des jeunes indique Jean-Marc Dienna, responsable du centre de formation. Ce centre n'est pas encore labellisé mais le club travaille dans ce sens-là. La mission est d'accompagner les jeunes filles dès la classe de troisième à travers le projet EMS Clermont, qui vise à sensibiliser les jeunes au projet sportif local. Un accompagnement au lycée s'effectue également durant les années des jeunes athlètes pour les préparer au mieux au professionnalisme. L'accompagnement du club se poursuit également pour les études des joueuses. Jean-Marc Dienna ne cache pas sa fierté « de voir des jeunes filles au départ venir intégrer par la suite le groupe professionnel, qui franchissent ainsi différents paliers en s'épanouissant en tant que sportive ». Le club a fait tout son possible pour remplir le cahier des charges et ainsi obtenir le statut VAP le 12 août. Une règle indispensable pour prétendre à la montée en première division si la formation termine sa saison à l'une des deux premières places du championnat. Des signes illustrant la volonté de placer Clermont-Ferrand au plus haut dans la hiérarchie du handball féminin en France.

0 commentaires
Envoyer un commentaire