Clermont-Ferrand 19° C
lundi 27 mai

Pascal Gastien : "Nous allons jouer notre chance à fond"

05h44 - 12 juillet 2022 - par Info Clermont Métropole
Pascal Gastien :
Pascal Gastien, ici en 2021 à Caen, s'attend à une saison compliquée avec ces quatre descentes (© B. Chérasse).

Entre période de transferts, stage de préparation et la réception très attendue du PSG, l'entraîneur du Clermont Foot 63 évoque le début de saison de son équipe.

Dans quel état d'esprit êtes-vous après cette reprise de l'entraînement ?

Nous sommes contents de reprendre après cinq semaines de vacances. Au niveau de l'effectif, on est en avance par rapport à l'an dernier. On sait que cela peut être une force et important pour nous d'avoir l'effectif au complet le plus tôt possible. Il doit nous manquer deux ou trois joueurs. La cellule de recrutement a bien travaillé pour le moment (4 recrues) afin de permettre aux joueurs de venir rapidement. Je souhaite un effectif de 25 ou 26 joueurs professionnels. Tout le monde, 31 joueurs sont partis en stage au Chambon-sur-Lignon et une mise au point sera effectuée après cette échéance. Il y a des nouveaux joueurs à intégrer mais aussi des jeunes du centre de formation. Sur les matchs amicaux, des choix seront faits et il peut encore y avoir plusieurs départs.

Mohamed Bayo était absent pour la reprise... Il est sollicité par d'autres clubs. Est-ce un dossier qu'il faudra rapidement aborder pour apporter plus de tranquillité dans la préparation du club ?

Mohamed Bayo n'est pas à l'entraînement de la reprise du Clermont Foot puisqu'il était malade, on pensait que c'était le Covid, il est allé voir le docteur mais finalement c'est autre chose. Pour l'instant, on n'en est pas là mais pour tout le monde, il faudra que ça se règle le plus rapidement possible. On n'a pas trouvé son remplaçant pour le moment. On n'est pas un gros club, donc les joueurs peuvent attendre le dernier moment pour voir s'ils peuvent trouver mieux, c'est comme ça mais la cellule de recrutement fait très bien son travail. Il y a aussi des joueurs qui vont être de retour de leurs prêts dans d'autres clubs. On y verra beaucoup plus clair après le stage et le début des matchs amicaux.

Justement en matière de départ, Salis Abdul Samed était encore sous contrat pour trois ans et rejoint le RC Lens. Pouvez-vous expliquer son départ ?

Clairement, il ne voulait plus rester là. J'entends beaucoup de choses sur les réseaux sociaux. Personnellement, j'aurai souhaité le garder mais ce n'était pas possible parce qu'il voulait absolument partir et on ne peut pas aller contre ça. Le club était prêt à faire des efforts mais il avait pris sa décision de partir. C'est compliqué de garder un joueur qui reste contre son gré. Il était extrêmement formel dans ce qu'il m'avait dit avant la fin du championnat. À partir du moment où il y a une offre qui selon moi me semble tout à fait correcte, c'est classé. Si l'on n'avait pas eu d'offres ou si les propositions étaient jugées incorrects, il serait resté. Ça se passe comme ça, vous avez une bonne offre et le joueur veut absolument partir (une transaction qui va rapporter cinq millions au club auvergnat N.D.L.R.).

La Ligue 1 va passer de 20 à 18 clubs pour l'exercice 2023-2024. Il y aura quatre descentes à l'issue du championnat. Est-ce une pression supplémentaire ?

On sait que ça va être très dur, on va être archi condamné si l'on se réfère au classement de la saison dernière, avec ce cas de figure on serait descendus. Cela sera une saison peut-être plus compliquée et le niveau va être élevé. Il y aura encore plus de pression. Mais on va lutter quand même, on ne va pas se laisser abattre. Nous allons jouer notre chance à fond, on verra. J'espère que l'équipe va être compétitive. On ne va pas regarder les autres.

Vous allez débuter la nouvelle saison avec la réception du Paris Saint-Germain. Quelle est votre réaction ?

C'est une très belle affiche, on va se préparer comme si c'était n'importe quelle autre équipe. Il y a trois points en jeu. Nous allons tout faire pour les prendre. Nous avons les matchs amicaux pour être prêt le jour J.

0 commentaires
Envoyer un commentaire