Clermont-Ferrand 5° C
mercredi 30 novembre

UNSS : un défi-cross en attendant le Cross académique du 9 février

09h09 - 20 janvier 2022
UNSS : un défi-cross en attendant le Cross académique du 9 février
Sportifs de haut niveau, élèves et organisateurs ont participé à ce « mini-cross ».

Le 7 décembre, dans les allées du jardin Lecoq, le Recteur d'Académie Karim Benmiloud, des licenciés UNSS et des sportifs de haut niveau ont réalisé un mini-cross « virtuel » car le Cross académique n'a pas pu avoir lieu.

« On était sur un avant cross explique Emmanuel Montenot, directeur régional adjoint de l'UNSS à Clermont-Ferrand. Le 8 décembre on devait faire le Cross académique mais avec le contexte cela a été annulé. Mais pour soutenir la pratique du Cross car les jeunes ont en a besoin, on a imaginé cette mise en scène au jardin Lecoq avec le Recteur, les lycéens et des sportifs de haut niveau ».

Les jeunes des sections sportives du lycée Blaise Pascal et du lycée Massillon de Clermont-Ferrand on fait ce petit footing en compagnie de Timothée Bommier (3 000 m Steeple), de Renaud Lavillenie (perche), de Caroline Thomas (ASM Romagnat), de Thomas Lorblanchet (trail), d'Antoine Besse (Para-traithlon) et des joueuses du Volley-Ball Club Chamalières, Eva Elouga, Manon Bernard et Alex Merle. Bertrand Rioux, directeur du centre de formation de l'ASMCA et son homologue du Clermont Foot 63, Sébastien Mazeyrat était également présent.

« Quand j'étais à l'école, j'étais une grande fervente de l'UNSS rappelle Caroline Thomas, championne de France de rugby avec l'ASM Romagnat et internationale. J'ai pu faire de la gymnastique rythmique et sportive, de l'escalade, de la course d'orientation... Pour moi, c'était normal d'être là aujourd'hui en signe de reconnaissance pour tout ce que l'UNSS a pu m'apporter. »

L'UNSS est aussi souvent un tremplin vers le sport universitaire de haut niveau. Enfin, Renaud Lavillenie, le champion olympique de saut à la perche et ambassadeur de l'UNSS rappelait « la place prépondérante du sport dans la crise que nous traversons... »

Saint-Gervais le 9 février

Adhérents UNSS, Pablo et Timéo étaient ravis de courir avec eux.

« C'est sympa, c'est un privilège d'être entourés de sportifs de haut niveau comme Renaud Lavillenie donc on en profite. Le Cross je le porte dans mon cœur, j'affectionne ce sport car on va au bout de soi-même. La boue c'est ça qui est cool ! »

Même en hiver, même avec la Covid, il est important de rappeler que l'activité physique est essentielle à tous.

« Avec cet évènement nous voulions mettre en avant deux idées fortes : soutenir l'activité et avoir un impact sur la santé dans cette période difficile rappelait Emmanuel Montenot. Le cross ne nécessite pas beaucoup de matériel, c'est une activité qui fait appel à la ressource et à l'envie. Tous les établissements peuvent en faire. »

Le 9 décembre, un défi kilomètres avait été réalisé malgré tout dans les 270 associations sportives des établissements scolaires de la région.

« C'est difficile mais on s'accroche pour soutenir cette activité précise Emmanuel Montenot. Le Cross est reporté au 9 février avec une jauge sûrement mais entre 800 et 1 000 jeunes devraient être présents. »

Ce Cross aura lieu à Saint-Gervais-d'Auvergne, dans la boue et le froid, à 850 mètres d'altitude... C'est ça le charme du Cross !

0 commentaires
Envoyer un commentaire