Clermont-Ferrand 6° C
mardi 30 novembre

Cournon : François Rage prend position en défaveur du projet « Urban Village »

09h49 - 17 novembre 2021
Cournon : François Rage prend position en défaveur du projet « Urban Village »
François Rage, maire de Cournon d'Auvergne (© JP Boithias).

À l'issue d'une enquête publique ayant fait l'objet d'une forte participation, le Maire de Cournon-d'Auvergne, prend position en défaveur du projet de construction d'un pôle de loisirs en intérieur dans la plaine de Sarliève.

Vaste complexe dédié aux sports et aux loisirs, « Urban Village » voulait s'installer sur la plaine de Sarliève, à proximité du Zénith de Cournon d'Auvergne.

Le projet avait déjà connu la désapprobation de la chambre d'agriculture, d'Europe Écologie Les Verts et même de GreenPeace : trop de surfaces agricoles disparaissent dans le Puy-de-Dôme et ce projet aurait généré de nouveaux flux automobiles.

Même si le porteur de projet voulait compenser cet impact par la création de zones humides, la plantation d'arbres et l'intégration de l'agriculture biologique, Urban Village a reçu une décision défavorable de François Rage.

À l'issue d'une enquête publique ayant fait l'objet d'une forte participation avec plus de 700 contributions, le Maire de Cournon-d'Auvergne, prend position en défaveur du projet.

Après avoir accompagné le bon déroulement de l'enquête publique qui s'est tenue du 6 septembre au 7 octobre, en ne prenant volontairement pas de position publique durant cette phase réglementaire, François Rage motive son positionnement par trois arguments principaux.

arguments

Le surdimensionnement du projet, le déséquilibre que celui-ci entraînerait vis-à-vis du monde associatif et commercial ainsi que l'impact environnemental disproportionné d'un tel aménagement explique la ville dans un communiqué.

D'un point de vue communal, Cournon-d'Auvergne est suffisamment dotée en équipements publics sportifs pour répondre à la demande des habitants (4 gymnases, 2 complexes sportifs, 1 parc municipal des sports avec 2 enceintes, 1 plaine des jeux et 3 aires multi-sports en accès libre) .

Protéger
les commerces

À l'échelle métropolitaine, l'offre privée d'équipements de sports d'intérieur est diversifiée et importante. Le projet « Urban Village » et sa vingtaine de bâtiments aménagés est donc clairement surdimensionné, faisant apparaître un risque sérieux de friches commerciales sur cette zone.

L'objet et l'ampleur du projet pourraient également fortement déséquilibrer le monde associatif de la cité cournonnaise (45 associations sportives).

Un déséquilibre serait également à craindre concernant le tissu commercial de la ville. La municipalité porte déjà le projet « Cournon Cœur de Ville » visant à créer un véritable centre-ville autour de la future Place de la République, laquelle aura vocation à accueillir de nombreux commerces.

Environnement

Dès lors, l'installation de restaurants, d'hôtels et de magasins dans la plaine de Sarliève, c'est-à-dire en périphérie de la ville, viendrait contrecarrer l'ambition de créer un lieu de centralité.

Enfin, le projet Urban Village implique un impact environnemental manifeste.

L'objectif affiché d'un million de visiteurs par an correspond à un flux très important de véhicules supplémentaires par jour dans le secteur.

Hormis l'engorgement que cela ne manquera pas d'entraîner, l'impact carbone lié au trafic routier dégradera substantiellement la qualité de l'air dans la plaine.

De surcroît, l'utilisation d'une surface de plus de 10 hectares pour développer un tel projet implique une consommation de foncier importante au regard des enjeux de limitation de l'artificialisation des sols et de préservation de la biodiversité.

S'il n'est nullement question de gréver toutes initiatives entrepreneuriales dans la Plaine de Sarliève, celles-ci doivent se faire de manière équilibrée en alliant développement raisonné et préservation du milieu naturel rappelle la Municipalité.

C'est le sens de la contribution cournonnaise au débat en cours sur le Plan d'aménagement et de développement durable (PADD) de la Métropole, lequel débouchera prochainement sur le futur Plan local d'urbanisme intercommunal.

0 commentaires
Envoyer un commentaire