Clermont-Ferrand 5° C
lundi 17 janvier

Le Clos des vignes ou le village qui abrite et mélange toutes les générations

09h28 - 05 novembre 2021
Le Clos des vignes ou le village qui abrite et mélange toutes les générations
Le village dispose aussi d'une salle d'activités et de jardins partagés.

Le village intergénérationnel du « Clos des vignes » à Clermont-Ferrand, compte 40 logements réservés à des personnes âgées, à des familles ou à des étudiants. Ce lieu inauguré le 16 octobre porte déjà ses fruits aux différentes générations.

Comme nous l'évoquions dans notre édition du 19 octobre, la cohabitation intergénérationnelle se développe dans le Puy-de-Dôme et sur Clermont-Ferrand.

Aujourd'hui, 30 000 Clermontois ont plus de 60 ans, dont un tiers a plus de 75 ans. Et une grande majorité veut vivre le plus longtemps possible chez-elle... Pour répondre à ce défi du vieillissement de la population, la Ville de Clermont-Ferrand et le Centre Communal d'Action Sociale (CCAS) ont inauguré le 16 octobre « Le Clos des Vignes ». Ce projet a couté plus de 8 920 000 euros.

Un village intergénérationnel innovant par son architecture, sa conception et la mise en œuvre d'une politique municipale ambitieuse en matière de solidarité. Cette réalisation imaginée par le cabinet d'architectes Studio Losa de Clermont-Ferrand doit illustrer la déclinaison opérationnelle du bien-vivre ensemble, de la mixité et de l'entraide à Clermont-Ferrand.

L'ensemble est composé de 40 logements, 30 dédiés à des seniors et 10 à des populations jeunes (familles, étudiants, personnes en situation de handicap...).  Tous sont équipés en domotique pour favoriser l'autonomie des résidents et améliorer leur quotidien.

Le village dispose aussi d'une salle d'activités et de jardins partagés propices à la détente et au partage.

« L'insertion urbaine naturelle et très précise du Clos des Vignes a donné naissance à un lieu à part entière qui promulgue un nouvel élan pour la ville. Il inspire une dynamique de logements alternatifs et devient une référence unique en termes de conception intergénérationnelle et sociale », souligne le cabinet d'architectes.

Jardin
partagé

Si les premiers habitants ont pu s'installer en février 2020, le chantier a démarré le 26 juin 2018. 16 entreprises ont travaillé sur le chantier, dont 15 entreprises auvergnates. Par ailleurs, 4 246 heures de travail ont été réalisées dans le cadre d'une clause d'insertion mise en place en partenariat avec la « cellule emploi » pilotée par la Métropole.

Cette démarche vise à faciliter le recrutement de personnes éloignées de l'emploi.

Ce village intergénérationnel, basé sur la citoyenneté et l'échange de services, est une solution alternative aux EHPAD.

Le projet de l'établissement repose sur un « esprit village » et des liens d'entraide, formalisés par une charte du bien-vivre ensemble. Le projet social (accueil, intégration, activités, médiation, partenariats) est assuré par une animatrice et chaque locataire senior peut bénéficier de Clermont Dom, services à domicile du CCAS, avec notamment l'aide et l'accompagnement, les soins infirmiers ou le portage de repas à domicile.

Aujourd'hui, ce village dans la ville est habité par 49 personnes. Leurs profils sont très variés, avec des retraités, bien sûr, mais aussi des actifs, des travailleurs de l'ESAT du CCAS, des étudiants et des enfants.

Des animations sont proposées aux habitants du Clos des Vignes comme de la gym douce, du stretching,  des poèmes ou un atelier mémoire pour entretenir la tête et les jambes ou favoriser le lien social avec des jeux de société, des sorties au restaurant, des ateliers cuisine, jardinage, bricolage et même partie de pétanque.

Des sorties sont aussi organisées : berges de l'Allier, plateau de Gergovie, Châtel-Guyon...

Une place importante a été accordée à la végétalisation, avec la présence de jardins partagés et de 15 000 m² d'espaces arborés accessibles aux PMR et ouvert aux habitants du quartier en journée.

Les logements sont à la pointe au niveau de la consommation d'énergie. Le parc et les jardins sont arrosés avec les sources découvertes et captées pendant le chantier « précise le cabinet d'architectes. Enfin le village est totalement piéton.

Au Clos des Vignes, les jeunes et les moins jeunes peuvent cultiver leur jardin et s'enrichir les uns des autres.

0 commentaires
Envoyer un commentaire