Clermont-Ferrand 6° C
mardi 30 novembre

La Ville et la Métropole soutiennent les sportifs olympiques

10h02 - 19 octobre 2021
La Ville et la Métropole soutiennent les sportifs olympiques
La Ville et la Métropole soutiennent les sportifs olympiques (© E. Therond).

S'ils n'ont pas rapporté de médailles, les sportifs auvergnats ont porté les couleurs de la France et de la Métropole lors des Jeux Olympiques et Paralympiques de Tokyo qui se sont déroulés du 23 juillet au 5 septembre 2021.

Olivier Bianchi, Maire de Clermont-Ferrand et Président de la Métropole et Christine Dulac-Rougerie, adjointe aux Sports, ont accueilli lundi 4 octobre les sportifs olympiques et paralympiques clermontois ayant participé aux Jeux de Tokyo.

Bourse pour les athlètes

En plus d'équipements de haut niveau, à l'instar du parc urbain et sportif Philippe Marcombes, du Stadium Jean-Pellez ou encore du stade Gabriel Montpied, la Ville de Clermont-Ferrand et Clermont Auvergne Métropole s'engagent en faveur du sport en accompagnant et en soutenant financièrement les athlètes.

Une bourse a ainsi été mise en place pour soutenir individuellement les athlètes de haut niveau clermontois ayant participé aux Jeux Olympiques et Paralympiques 2020. Pour cela il faut être inscrit sur la liste ministérielle des sportifs de haut niveau, être licencié dans un club clermontois ou métropolitain et licencié d'une fédération sportive olympique ou paralympique dans une association clermontoise et enfin, pratiquer la discipline à titre amateur.

La Ville a accordé une bourse de 10 000 € à Adrien Chalmin : (ASM Rugby fauteuil, ASM Omnisports), Nicolas Valentim : rugby fauteuil, ASM Omnisports et à Thomas Chirault : tir à l'arc (Stade clermontois).

Terre de Jeux « 2024

De son côté, la Métropole a accordé une bourse de 10 000 € à Valentin Lavillenie (perche, Clermont Auvergne Athlétisme), Alexis Phelut (3 000 m, Clermont Auvergne Athlétisme), Renaud Lavillenie (perche, Clermont Auvergne Athlétisme) et Axelle Étienne (BMX, BMX Lempdes).

Avec 70 000 licenciés et 481 clubs, la métropole clermontoise confirme son statut de grande terre sportive.

L'obtention du label » Terre de Jeux « lui a permis de candidater pour devenir Centre de Préparation. Cinq équipements ont ainsi été retenus comme Centres de Préparation aux JO de Paris 2024 : le stade nautique Pierre-de-Coubertin, le stadium Jean-Pellez, l'Arténium, le stade des Gravanches et le stade Gabriel-Montpied.

De quoi pouvoir accueillir des équipes internationales olympiques et paralympiques, dans 13 disciplines, en amont des JO.

0 commentaires
Envoyer un commentaire