Clermont-Ferrand 27° C
jeudi 29 juillet

Billettique, vélos... la SMTC change tout !

11h30 - 13 juillet 2021
Billettique, vélos... la SMTC change tout !
Le nouveau valideur de titre de transport.

Il y aura de nouveaux vélos au mois de septembre et une nouvelle billetterie au début de l'année 2022 pour le réseau de transport métropolitain. Le but : plus de confort, de fluidité et de rapidité pour ceux qui laissent leur voiture au garage.

Mercredi 23 juin, François Rage, Président du SMTC-AC, a présenté lors d'une conférence de presse les deux projets forts de la rentrée 2021 : l'évolution du service C.vélo et la nouvelle billettique. Les premières étapes de ces projets seront visibles pour les usagers dès cet été.

Les nouveaux C.vélo seront plus légers (23 kg au lieu de 24...) et auront 7 vitesses au lieu de 3 actuellement. De quoi rendre la montée de la butte clermontoise moins fastidieuse. Surtout, le parc des vélos va être entièrement remplacé !

Le marché d'exploitation du service C.vélo a été renouvelé le 1er avril dernier et c'est le groupe espagnol Moventia, expert de la mobilité durable, via sa filiale française « City Bike France » qui assurera le service pour un bail de dix années. CityBike s'est entouré de deux partenaires : La Poste, qui apporte son expertise en location de vélos électriques longue durée et en communication, et PBSC, concepteur et fabricant de vélos en libre-service. En complément, plus d'une vingtaine d'entreprises locales accompagnent Citybike France dans ses missions. L'offre existante de vélos en libre-service et de vélos en location longue durée sera maintenue mais renforcée dans sa diversité.

Comme
Valence ou Helsinki

De nouvelles montures donc mais aussi de nouvelles stations. « Nous aurons cinq nouvelles stations de vélo basées sur Clermont Nord et 680 vélos explique François Rage Président du SMTC-AC. On retrouve déjà ces vélos de la marque Moventia à Helsinki, Valence ou Lima. Nous avons choisi cette société car c'est un acteur important du système vélo mais aussi pour des questions de prix, de confort et d'expérience. Dans les critères de choix il y a aussi la fiabilité du vélo. On change de mode car Moventia va être propriétaire de ces vélos donc aura intérêt à ce que ces vélos fonctionnent bien. Il y a eu des exemples malheureux comme à Paris. On passe rapidement d'un système à l'autre, début septembre, tout le monde pourra avoir ces nouveaux vélos. »

Pour les vélos à assistance électrique en location longue durée rien ne change mais le parc actuel de 300 vélos va passer à 450 d'ici la fin de l'année.

Toutes les stations seront refaites pour accueillir ces nouveaux deux roues et début septembre, elles devraient être opérationnelles. Moventia s'est engagée à tenir les délais... La transition entre le nouveau et l'ancien matériel se fera durant la deuxième quinzaine du mois d'août. Durant cette période des perturbations sont à prévoir sur le réseau C.vélo. On devrait donc atteindre les 52 stations de vélo plus 5 à venir pour les 11 000 abonnés C vélo. « Il faut que l'on accompagne la volonté des habitants de la Métropole qui veulent avoir des modes de mobilité plus propre, moins cher et meilleurs pour la santé développait François Rage, Président du SMTC-AC. C'est à nous de répondre à ce besoin, de travailler sur ces mobilités. »

Fin du ticket carton

Ainsi, la C.vélo Box, stationnement sécurisé de 150 places à la gare SNCF est toujours disponible à tous les cyclistes, qu'ils aient un C.vélo ou non. En complément de la C.vélo Box, deux parkings à vélo accessibles 24 heures/24, 7j/7 (avec un badge magnétique fourni lors de l'abonnement) viennent d'être mis en place par Clermont Auvergne Métropole, dans les parkings souterrains Saint-Pierre et Vercingétorix. Un troisième est en cours de réalisation dans le parking Blaise-Pascal.

Et comme le changement, ce n'est pas que pour maintenant, la SMTC travaille sur un autre projet pour le début de l'année 2022. Le système de « Billetique » va connaître une grande révolution pour proposer des solutions plus modernes, plus rapides, favorisant l'accès à plus de canaux de distribution pour les usagers. « On change tout avouait François Rage. Il fallait rénover cette billettique. Il fallait avoir un système qui facilite la vie des gens. Aujourd'hui on doit pouvoir valider avec son smartphone ou sa carte bleue. Il y aura des tickets rechargeables, une grille tarifaire différente. On va développer plusieurs tarifs pour s'adapter aux besoins d'utilisation... »

On retrouve donc de nouvelles fonctionnalités comme : l'open paiement (paiement en carte bancaire sans contact), des tickets rechargeables, une boutique en ligne, une application mobile pour acheter ses titres de transport, le renouvellement des distributeurs automatiques et le déploiement de valideurs sur les quais pour plus de fluidité lors de la montée à bord des bus et tram.

Les billets ne seront plus en carton et ils seront rechargeables plus de 200 fois. « Pour ceux qui ont des cartes d'abonnement, cela ne changera rien car la transition se fera en douceur » rappelait François Rage. C'est pour faciliter la vie, on veut que cela soit plus simple. Chaque public est traité selon son besoin. « 

Le ticket papier actuel sera remplacé peu à peu par le ticket rechargeable et sans contact, et la carte d'abonnement Modepass restera compatible. Bientôt, on devrait pouvoir payer plusieurs services en ville avec le même support ou pouvoir se déplacer dans la région AURA avec la carte Oùra justement... » La nouvelle billettique et la nouvelle carte permettent d'utiliser tous les modes de transport ou payer son entrée à la piscine, à la bibliothèque, tout ce qui est de la responsabilité de la Métropole explique François Rage. On travaille sur une carte unique qui permet de payer tout ça. « Ce n'est pas encore pour demain car ce grand projet ne devrait connaître une mise en service complète qu'au printemps 2022. Il faut d'abord remplacer les anciens valideurs dans les véhicules par de nouveaux.

Le coût de cette transformation vers ce nouveau système s'élève à 9,5 millions d'euros.

0 commentaires
Envoyer un commentaire