Clermont-Ferrand 27° C
jeudi 29 juillet

Clermont 2030 : 277 millions d'investissement 

14h50 - 13 juillet 2021
Clermont 2030 : 277 millions d'investissement 
Olivier Bianchi et les élus de la ville au chalet du jardin Lecoq (Photo Ville de Clt-Fd).

À quoi ressemblera Clermont-Ferrand en 2030 ? Les élus de la ville de Clermont-Ferrand ont adopté vendredi 25 juin le plan qui prévoit les investissements sur les 10 prochaines années.

C'est le PPI, la programmation pluriannuelle d'investissement (PPI) qui prévoit d'investir 277 millions sur 10 ans dans des projets de rénovations énergétiques, ou de soutien aux plus fragiles. Sans oublier la culture, avec l'objectif d'être capitale européenne de la culture en 2028.

La PPI a pour vocation d'assurer les investissements utiles aux habitants en traduisant les politiques publiques et les projets sur lesquels la majorité actuelle a recueilli leur confiance en juin 2020 ; tout en s'assurant de préserver les ressources communes et de préparer l'avenir.

Il s'agit de mettre en place une méthode avec des critères environnementaux et sociaux pour programmer non seulement les projets prévus au programme politique, mais aussi les projets déjà lancés et les engagements pris auprès de partenaires, tout en prenant en compte la capacité à faire et la soutenabilité économique pour la Ville.

25 millions d'euros
par an

Le plan n'oublie pas la culture, avec l'objectif d'être capitale européenne de la culture en 2028. « Nous sommes sur un mandat qui investit dans des projets durables, pour les transitions écologiques explique Marion Canales, adjointe au maire. Parfois, ce bâtit rénové pour améliorer la performance thermique ne se voit pas. Cela ne sort pas de terre, le but ce n'est pas de construire plus de mètres carrés mais de répondre au besoin des usagers et de la ville. Ce besoin de rénovation thermique pèse pour 50 millions dans notre PPI. C'est une PPI volontaire avec de la prudence dans sa gestion financière. »

Les cours d'écoles de la ville seront aussi rénovées afin de parer les effets des vagues de chaleur. Plusieurs projets financés via cette PPI vont voir le jour, comme le lieu des femmes Gisèle Halimi, près du CHU Estaing ou le futur gymnase Saint-Jean. Plusieurs sites religieux ou culturels seront aussi rénovés. Enfin, Olivier Bianchi l'a promis, ces investissements majeurs se feront sans augmentation d'impôts. « Je me réjouis qu'au moment où nous avons plus que jamais besoin de conjuguer relance et transition écologique, la Ville ait su préserver toutes ses marges de manœuvre malgré les contraintes imposées aux finances locales et à l'autonomie budgétaire et fiscale des collectivités depuis 2017 » a-t-il déclaré.

0 commentaires
Envoyer un commentaire