Clermont-Ferrand 20° C
dimanche 24 octobre

En visite à Clermont, Anne Hidalgo a trouvé une ville « inspirante »

09h28 - 29 juin 2021
En visite à Clermont, Anne Hidalgo a trouvé une ville « inspirante »
Anne Hidalgo à mille formes, le centre d'initiation à l'art pour les petits. (Photo G.B.)

Après la ministre de la Culture Roselyne Bachelot début juin, c'est une autre figure politique qui est venue pendant deux journées entières « visiter » Clermont-Ferrand et ses atouts, les 15 et 16 juin. La maire de Paris, Anne Hidalgo, qui est venu en train, a passé deux jours à Clermont, aux côtés d'Olivier Bianchi. Elle a visité « mille formes » le centre d'initiation à l'art pour les plus petits, un endroit imaginé par la ville, en partenariat avec le Centre Pompidou, à Paris, puis la Coopérative de Mai pour rencontrer les acteurs culturels. « Ce qui est développé à mille formes, cela va inspirer beaucoup de maires » a déclaré Anne Hidalgo.

« innovante »

Lors de la visite de « mille formes » elle a confirmé comme Roselyne Bachelot que Clermont-Ferrand avait tous les atouts pour devenir Capitale européenne de la culture en 2028. « C'est une candidature redoutable mais je ne vais pas prendre position aujourd'hui. Il y a d'autres candidatures notamment dans ma région. Cela va être une belle bataille culturelle et pacifiste mais Clermont a beaucoup d'atouts. »

Pour elle, Clermont serait un modèle dans ce domaine-là. Mieux, une source d'inspiration pour les autres villes. « Clermont est un exemple culturel en France, ce n'est pas nouveau. Olivier Bianchi porte ces projets. J'ai grandi à Lyon et je suis venu régulièrement à Clermont. C'est une ville très dynamique dans un endroit où il y a encore des questions d'accessibilité, avec le train notamment. Mais elle a su montrer, en étant au sein de ce massif extraordinaire qui aurait pu l'enfermer, qu'il n'en est rien. Avec les acteurs culturels et la mairie, Clermont a préempté cette position-là. C'est inspirant. C'est paradoxal car je suis maire de la Capitale mais les villes moyennes ont su montrer qu'elle pouvait être la qualité de vie en leur sein. Cette décentralisation entamée par la Gauche a permis de développer ces territoires mais on doit aller plus loin et miser sur ce regard que les élus locaux ont de leur territoire. »

Le lendemain elle visitait une exploitation agricole à Volvic, la Ferme des Cormiers. Culture, jeunesse, agriculture... l'élu socialiste a balayé le « paysage ». « Tout est lié avec un territoire et une ville innovante, un maire qui porte cette innovation, mais aussi la culture, la jeunesse, ce qui fait vivre un territoire, les activités économiques et donc agricoles a déclaré Anne Hidalgo. C'est une bonne image représentative de la France, que l'on ne donne pas suffisamment et qui peut donner confiance dans la capacité des Français à être résilients après cette crise. On se projette, on avance avec dans un an une élection présidentielle et il faut y arriver des idées car c'est un évènement majeur. On ne peut pas se passer de ce moment de choix de l'orientation du pays. Où est-ce que l'on veut aller ensemble ? La meilleure réponse c'est de voir les Français là où ils habitent pour se projeter ensemble. »

0 commentaires
Envoyer un commentaire