Clermont-Ferrand 28° C
dimanche 13 juin

Clermont capitale européenne de la culture : on entre dans la phase active du dossier

06h09 - 01 juin 2021
Clermont capitale européenne de la culture : on entre dans la phase active du dossier
Le dossier de la candidature clermontoise va mettre en avant quatre axes majeurs.   - © (Archives Infos - Valentin Uta).

La Ville de Clermont et l'association Clermont-Ferrand Massif central 2028 viennent de présenter les premiers éléments constitutifs du projet artistique et citoyen de la candidature du territoire au titre de Capitale européenne de la culture 2028.

Un logo, des personnalités, une ambition. Cette fois, les choses sérieuses se précisent. Dans un an, la Ville de Clermont-Ferrand déposera son dossier de candidature au titre de Capitale européenne de la culture 2028.

Selon l'adage « ensemble, on va plus loin », c'est un dossier que la collectivité a voulu « solidaire » et empreint de « fraternité » comme l'a souligné Olivier Bianchi, le maire de la ville, à l'occasion de la conférence de presse de présentation du projet. Et pour cela, cette candidature s'appuie sur l'entité Massif central, avec la volonté de construire un avenir commun pour le territoire.

« Nous avons l'ambition de faire du Massif central, cœur battant de la France, une Capitale culturelle européenne d'où émergent des idées et modèles pour la société de demain. À travers l'effervescence artistique, intellectuelle et citoyenne suscitée par la candidature, en dialogue avec nos partenaires européens, nous voulons porter un développement à taille humaine, un mode de vie doux et convivial, où les pôles urbains sont fortement imbriqués à leur environnement naturel, envisageant le local comme une réponse aux défis européens et mondiaux », estime Olivier Bianchi.

C'est donc l'association « Clermont-Ferrand Massif central 2028 » qui sera chargée de constituer le dossier et de faire vivre cette candidature. La direction des opérations a été confiée à Patrice Chazottes, lequel était auparavant directeur adjoint des publics au Centre Pompidou.

« Cette candidature est construite avec les forces vives du territoire, souligne ce dernier, mobilisant tous les secteurs d'activité et tous les milieux, aussi bien culturels et économiques que sociaux, éducatif et citoyens. Nous avons choisi de placer les artistes au cœur de l'écriture du projet avec des résidences artistiques et des débats publics, pour porter une réflexion de long terme, à la fois nourrie par le territoire et structurante pour son avenir. »

Le dossier va mettre en avant quatre axes majeurs : une métropole de proximité et de bien-vivre, une identité naturelle forte, la relation entre l'urbain et le rural, l'histoire du territoire notamment son héritage ouvrier et sa mue industrielle innovante d'aujourd'hui.
Pour Isabelle Lavest, l'adjointe en charge de la culture, Clermont peut s'appuyer sur des points forts comme son « réseau associatif historique assez unique » et son réseau d'équipements culturels très important.

Le logo officiel de la candidature, « Volcamour », a été dévoilé. Il est signé Jean-Charles de Castelbajac. En forme de volcan et de cœur, le styliste, artiste associé, a joué sur les couleurs en référence à son enfance passée dans le Massif central. « J'ai pensé à un logo de partage, de générosité et d'amour, symbolisant tout ce que cette ville a de magique, de manifeste, d'immémorial et de moderne », souligne ce dernier. L'artiste Thylacine sera chargé de proposer une carte sonore de la candidature.

Après Paris, Avignon, Lille et Marseille-Provence, Clermont rêve elle aussi de devenir Capitale européenne de la culture. Mais la compétition s'annonce rude. D'autres cités françaises comme Rouen, Nice ou Saint-Denis sont en lice pour décrocher la timbale. Le choix final de la ville retenue sera connu dans le courant de l'année 2023.

Du 25 juin au 19 septembre, Clermont-Ferrand Massif Central va proposer « Altitude 2028 », une première programmation européenne, nomade, pluridisciplinaire et gratuite. Elle s'ouvrira fin juin avec le Festival Europavox et s'achèvera en septembre avec les Journées européennes du patrimoine et L'Étonnant festin.Infos sur clermontferrandmassifcentral.eu

0 commentaires
Envoyer un commentaire