Clermont-Ferrand 16° C
jeudi 13 mai

Le Chantier : l'insertion sociale par la radio

08h34 - 11 janvier 2021
Le Chantier : l'insertion sociale par la radio
L'équipe du Chantier, réunie dans ses locaux clermontois, le jour de la présentation officielle du projet à la presse.  

Disponible sur le 98 de la bande FM et sur Internet (lechantier.radio), cette toute nouvelle radio associative clermontoise se veut inclusive. Adossée à un chantier d'insertion, elle émet depuis le 8 janvier. 

Longue vie au Chantier ! Alors que l'on va fêter en 2021, les 100 ans de la radio en France et les 40 ans des radios libres, l'association l'Onde porteuse vient de lancer une toute nouvelle radio inclusive sur la bande FM. Son nom ? Le Chantier. Cette naissance vient en fait couronner quatre années d'expérimentation autour d'un atelier chantier d'insertion (ACI) qui proposait à ses salariés de travailler sur des techniques de la radio. Avec comme objectifs d'instaurer un nouveau rapport au travail et de favoriser le retour de la confiance en soi.

Depuis le 8 janvier, Teddy, Pascal, Christophe et d'autres se retrouvent dans la peau de journalistes ou d'animateurs d'une vraie radio, avec de vraies émissions diffusées sur toute la métropole clermontoise (et partout ailleurs sur le web). « Le Chantier permet à des salariés en insertion de travailler aux côtés de journalistes et producteurs expérimentés, dans une organisation entièrement intégrée », expose Benoît Bouscarel, président de l'Onde porteuse et journaliste à Radio France.

Ce Clermontois de naissance et de cœur, qui a pris une année sabbatique pour porter ce projet, a imaginé le concept avec Charlotte Vaelti. Cette dernière rappelle que depuis 2017, l'association a accompagné une cinquantaine de personnes vers le retour à l'emploi.

La nouvelle radio a donc été imaginée autour d'une ligne éditoriale proposant trois axes forts : le social, la culture et l'environnement. Tout cela va se décliner à travers une grille de programmes originale, alternant des émissions quotidiennes ou hebdomadaires où seront développées de nombreuses thématiques mais aussi un agenda culturel et des invités. Bien sûr, la musique occupera une belle place sur le 98 FM. « Électro, rock, expression francophone », détaille Charlotte Vaelti.

« Vert express », « Vent violent », « Terrain social », « Déjà là » ou « Magic bolide » vont constituer les émissions phare de la radio.

Pour les responsables du Chantier, il n'est pas question de former ici des journalistes ou des animateurs. « L'idée, c'est de passer du temps, de réfléchir et de trouver le bon projet professionnel. La radio reste le support, un outil au service du projet professionnel », insiste bien Benoît Bouscarel.

Si la radio associative ne reçoit pas de subventions de fonctionnement des collectivités, elle s'appuie sur des partenaires (Drac Auvergne-Rhône-Alpes, Département du Puy-de-Dôme, Pôle Emploi, Direccte...) et sur les différents champs d'intervention de l'Onde porteuse (institut de formation, appels à projets), lesquels permettent de « trouver un équilibre » entre toutes les activités.

À terme, ce concept de radio associative inclusive pourrait faire des émules ailleurs en France. C'est en tout cas la volonté de ses dirigeants.

A retrouver sur le 98 de la bande FM et sur www.lechantier.radio 

0 commentaires
Envoyer un commentaire