Clermont-Ferrand 6° C
mardi 30 novembre

« 4 seins, 2 destins » : des mots sur des maux

08h27 - 11 janvier 2021
« 4 seins, 2 destins » : des mots sur des maux
Le Livre est paru chez Revoir Éditions. 

Toutes deux touchées par un cancer du sein, Pascale Laumond et Soline Bonhomme ont uni leur talent pour raconter leur combat face à la maladie. Un récit émouvant qu'elles livrent dans un ouvrage célébrant « La victoire du duo infernal ».    

Elles ont eu besoin d'écrire, de raconter leur combat, leur face-à-face avec la maladie, de poser des mots sur des maux aussi. Mais cette envie d'écrire, toutes deux l'avaient en elles. C'est finalement le cancer qui leur a donné l'opportunité de passer à l'acte. Étonnant constat. Mais c'est comme ça. Pascale Laumond et Soline Bonhomme se sont rencontrées à l'automne 2018, durant la phase dite des soins de support. Elles ont échangé, appris à se connaître. Ce fut le début d'une belle amitié qui s'est renforcée au fil des mois. Et puis l'idée d'un livre commun a germé. Ce « besoin viscéral » d'écrire, qui n'a pourtant rien d'une sinécure, est finalement devenu « un plaisir ».

Sans fard ni artifices, toutes deux ont décidé de se mettre à nu, de raconter leur maladie dans « 4 seins, 2 destins, la victoire du duo infernal ». Sous la forme d'un récit pour Pascale Laumond et d'un abécédaire pour Soline Bonhomme, les deux femmes déroulent ces longs mois de lutte contre le cancer. L'annonce de la maladie, les doutes, les peurs, les soins, les espoirs, leur vie bouleversée... Les Clermontoises n'éludent rien dans cet ouvrage parfois cru qui résonne comme « un exutoire », une thérapie. Si toutes deux ont pu compter sur leurs entourages respectifs, maris et enfants notamment, il n'était pas question pour elles de montrer leurs moments de faiblesse. « On est seule à prendre les décisions même si cela impacte les autres », estime Pascale Laumond, pour qui le danger de la maladie, « c'est de s'isoler ».

Aujourd'hui ? Tout va bien. Dieu merci. Les deux femmes apprennent à vivre avec, à tourner la page lentement. « Nous relativisons beaucoup de choses. On se rend compte que la vie est belle. Et puis en France, nous avons la chance d'être très bien pris en charge, d'être soigné pour rien », affirment-elles, avant d'inciter les femmes à pratiquer l'autopalpation et plus généralement à participer aux campagnes de dépistage.

Le duo remercie au passage Ludivine Bourduge et Paul Colli, les dirigeants des Éditions Revoir, de leur avoir fait confiance et laissé carte blanche pour ce livre, préfacé par plusieurs médecins. Et visiblement, celui-ci ne restera pas sans lendemain.

L'envie d'écrire est-elle toujours présente ? « Oui », répondent-elles en chœur. Mais le sujet sera cette fois, on l'imagine, plus léger.

Paru chez Revoir Editions, l'ouvrage est disponible dans toutes les bonnes librairies. 

0 commentaires
Envoyer un commentaire