Clermont-Ferrand 6° C
dimanche 24 janvier

Écoles d'ingénieurs : Clermont Auvergne INP se prépare

17h27 - 04 décembre 2020
Écoles d'ingénieurs : Clermont Auvergne INP se prépare
Alexandre Guitton, Christian Larroche et Sophie Commereuc, les directeursdes trois écoles. INP Clermont Sigma, Polytech et Isima.

Comme elles l'avaient fait l'an dernier, les trois écoles d'ingénieurs, ISIMA, Polytech et Sigma Clermont ont uni leur savoir-faire pour organiser le « Forum ingénieurs Clermont Auvergne INP ». Celui-ci permet de mettre en relation les élèves-ingénieurs avec des entreprises françaises pour des stages d'études, des formations en alternance ou même des recrutements. Confinement oblige, la manifestation était organisée cette année dans un format 100 % virtuel, à travers la plateforme spécialisée de job dating Seekube. Étendu sur tout le mois de novembre, le Forum a connu son point d'orgue le 26 novembre à travers la mise en place d'entretiens de 15 à 30 minutes.

« Cette manifestation est un point de rencontres très important. Le format virtuel est aussi un nouvel exercice pour lequel les étudiants ne sont pas forcément préparés », estime Sophie Commereuc, la directrice de Sigma Clermont, l'école spécialisée dans la chimie et la mécanique avancée.

Cette année, malgré l'éloignement physique, 80 entreprises françaises ont répondu présentes et proposé 629 offres, dont 374 stages de fin d'études et 71 postes en CDI. 2138 entretiens ont été validés, un joli chiffre quand l'on sait que le format virtuel ne fonctionne pas dans tous les domaines.

Au-delà, le Forum était aussi le premier événement du futur « Clermont Auvergne INP » (Institut national polytechnique). La structure sera officiellement lancée le 1er janvier 2021. Elle rejoindra ainsi un ensemble fédératif où cohabitent déjà quatre poids lourds implantés à Toulouse, Bordeaux, Nancy et Grenoble.

« Nous allons donner plus de visibilité aux 2.500 élèves-ingénieurs de nos trois écoles. Nous porterons des projets ensemble. Et puis le réseau des INP dispose d'une très bonne visibilité sur le plan national et international », mettent en avant Sophie Commereuc et Alexandre Guitton, le directeur de l'Isima, spécialisée dans les sciences informatiques.

« Clermont joue en 1ère division »

Clermont Auvergne INP intégrera également l'École doctorale des sciences pour l'ingénieur ainsi que trois unités mixtes de recherche (L'Institut Pascal, le Limos et l'Institut de chimie).

« L'INP est une reconnaissance forte de ce qui se fait aujourd'hui à Clermont », estime Sophie Commereuc.

Quant à Christian Larroche, le directeur de Polytech, établissement porteur de 6 formations (Génies biologique, civil, électrique, physique, systèmes de production, mathématique et modélisation), il considère que Clermont « joue aujourd'hui en première division. »

0 commentaires
Envoyer un commentaire