Clermont-Ferrand 16° C
jeudi 26 novembre

La CCI du Puy-de-Dôme demande la réouverture des commerces dès le 26 novembre 

11h20 - 18 novembre 2020
La CCI du Puy-de-Dôme demande la réouverture des commerces dès le 26 novembre 
"Nous sommes face à une situation économique extrêmement douloureuse pour laquelle il sera impératif d'apporter des solutions adaptées afin de traverser cette crise", explique Claude Barbin, le président de la CCI du Puy-de-Dôme.  - © (Photo d'archives Jean Paul Boithias - CI 63)

Dans un communiqué publié le 18 novembre, la Chambre de commerce et d'industrie du Puy-de-Dôme demande la réouverture des commerces dès le 26 novembre et des restaurants le plus rapidement possible.

Pour l'organisme, aussi importants et puissants soient-ils, les dispositifs d'aides versées par les pouvoirs publics ne suffiront pas à amortir les conséquences de la crise et de ce second confinement sur le monde économique du commerce, de la restauration et de l'événementiel. À cela s'ajoutent selon elle les problèmes d'un certain nombre d'entreprises déjà fragilisées par le premier confinement et qui vont devoir faire face à de graves difficultés, notamment au moment des échéances de remboursement.

"Notre économie est au bord du gouffre, donnons-nous la possibilité de la sauver !", s'alarme Claude Barbin, le président de la CCI Puy-de-Dôme Clermont Auvergne Métropole.

Pour faire face à l'urgence, celui-ci demande instamment la réouverture effective de l'ensemble des commerces dès le 26 novembre et non pas le 1er décembre.

"En avançant la date de quelques jours dès jeudi 26 novembre, une date symbolique à un mois de Noël, les commerçants pourraient bénéficier d'un week-end décisif pour la préparation des fêtes et l'accueil des clients", estime Claude Barbin, qui rappelle que les commerçants réalisent une part importante de leur chiffre d'affaires au cours des mois de novembre et décembre.

Le chef d'entreprise souligne que sur le plan sanitaire, les commerces, bars et autres restaurants se sont bien organisés, en réalisant des investissements pour accueillir leurs clients en toute sécurité. Selon lui, toutes les mesures sanitaires de distanciation et de prévention ont été prises (gel hydro alcoolique à l'entrée, limitation du nombre de clients, port du masque obligatoire, plexiglas, …).

" La réouverture des commerces dès le 26 novembre suivie d'une réouverture des restaurants est un acte de première nécessité, une mesure d'équité pour nos chefs d'entreprises, une mesure de soutien pour nos villes, nos campagnes. Nous sommes face à une situation économique extrêmement douloureuse pour laquelle il sera impératif d'apporter des solutions adaptées afin de traverser cette crise. Notre CCI, aux côtés de l'État, de la Région et des collectivités locales, a un rôle fort à jouer pour la sauvegarde de notre économie ", insiste le président.

0 commentaires
Envoyer un commentaire