Clermont-Ferrand 16° C
jeudi 26 novembre

Flyin Clermont : ouverture le 18 décembre si tout va bien

17h52 - 13 novembre 2020
Flyin Clermont : ouverture le 18 décembre si tout va bien
Le batiment de Flyin Clermont est situé à Aulnat, à proximité de l'aéroport, en face de l'annexe du lycée Roger-Claustres. - © Jean-Paul BOITHIAS

Qui n'a pas rêvé un jour de voler ? Et bien, il faut croire au Père-Noël et espérer que la crise sanitaire ne joue pas les prolongations. Si tout va bien, Flyin Clermont devrait ouvrir ses portes juste avant les vacances de Noël. Le 18 décembre très précisément. Le futur site de chute libre indoor prend donc forme. Alors que les travaux ont démarré avec un peu de retard, suite à un problème de permis de construire, les entreprises ont mis les bouchées doubles depuis. L'isolation du bâtiment est en voie d'être achevée. C'est ce qu'est venu constater Brice Hortefeux, le 13 novembre, lors d'une visite de chantier menée avec les investisseurs du projet et des élus de la Chambre de commerce et d'industrie du Puy-de-Dôme.

Ce site, le seul dans tout le massif central, devrait offrir des sensations uniques à ses visiteurs. La soufflerie va permettre de créer des conditions identiques à celles d'un saut d'avion mais au cœur d'une chambre de vol. Le flux d'air pourra varier de 120 à 240 km/heure en fonction de l'âge et des capacités physiques de la personne.

"Flyin s'adresse aussi bien à des débutants qu'à des personnes aguerries. On accueillera les enfants dès l'âge de 5 ans et il n'y a pas de limite d'âge", précise Eric Digonnet, en charge de la communication et des médias. Seules les femmes enceintes ou les personnes souffrant d'une luxation d'épaule ne pourront pas voler.

Les pratiquants seront encadrés par des moniteurs. Un briefing de 40 à 45 minutes précédera chaque vol. Celui-ci proprement dit devrait durer 2 minutes environ ou 2 fois 2 minutes si l'on veut faire durer le plaisir. Quant aux tarifs, il en coûtera 29 € pour les enfants et 39 € pour les adultes afin de s'envoyer en l'air.

Le trio d'investisseurs, originaires de la Loire et de la Haute-Loire, gère déjà des structures à Lyon et à Marseille. "Elles sont dimensionnées pour des bassins de populations de plusieurs millions d'habitants. Un équipement neuf coûte 10 millions d'euros. Ici, à Clermont, nous avons reconditionné une machine. L'investissement est moindre, un peu supérieur à 2 millions d'euros. Mais il va devenir un vrai laboratoire pour nous. Le but étant de le décliner dans d'autres villes françaises", explique Olivier Colomb, l'un des cofondateurs.

Les dirigeants de Flyin Clermont n'ont pas reçu de subventions des collectivités locales pour ce projet. Outre de l'auto-financement, ils ont pu compter sur un prêt du Crédit Agricole Centre France.

"J'ai été surpris par la qualité de l'accueil que nous avons reçu en Auvergne, aussi bien de la part de l'aéroport, de la banque et des entreprises impliquées dans la construction du bâtiment", souligne Philippe Decot, le président de la structure.

Si les débuts sont encourageants, Flyin devrait créer un total de 10 emplois à temps plein à Aulnat. Dans un premier temps, le site sera ouvert les vendredis, samedis, dimanches et durant les vacances scolaires.

Les investisseurs tablent sur une fréquentation de 20.000 chuteurs par an en vitesse de croisière. Réservé avant tout au grand public, Flyin Clermont pourra également accueillir des tournages : cinéma, films publicitaires… De là à voir débouler Tom Cruise en Auvergne pour une énième version de Mission Impossible, il n'y a qu'un pas (ou une paire d'ailes) que l'on ne franchira pas. En attendant, le site internet flyinclermont.fr sera disponible le 16 novembre, avec la possibilité d'effectuer des pré-réservations et d'acheter des bons cadeaux. Le 18 décembre approche. Noël aussi…

Pratique : Flyin Clermont, rue Maryse Bastié, à Aulnat (à proximité de l'aéroport). Infos sur flyinclermont.fr  

0 commentaires
Envoyer un commentaire