Clermont-Ferrand 16° C
jeudi 26 novembre

Aides à la rénovation énergétique : MaPrimeRénov' change de braquet

07h04 - 22 octobre 2020
Aides à la rénovation énergétique : MaPrimeRénov' change de braquet
Dans le cadre du dispositif « Ma Prim' Rénov », Jean Castex et Emmanuelle Wargon se sont rendus à Beaumont où ils ont pu visiter un chantier de rénovation thermique en compagnie du maire, Jean-Paul Cuzin et d'Olivier Bianchi, président de Clermont Au - © (Photo pool image : Thierry Lindauer - La Montagne).

Le Premier ministre Jean castex et la ministre déléguée en charge du logement, Emmanuelle Wargon, ont présenté les grande lignes du nouveau dispositif lors de leur venue à Clermont-Ferrand le 4 octobre dernier.

Les aides sont là et il faut le faire savoir ! Jean Castex a ressassé le message à l'envi alors qu'il visitait un chantier de rénovation thermique sur la commune de Beaumont.

Accueilli par Jean-Paul Cuzin, le maire de la ville, le Premier ministre était accompagné sur place par Emmanuelle Wargon, la ministre déléguée au logement et Olivier Bianchi, le président de Clermont Auvergne Métropole. C'est à cette occasion que les deux membres du Gouvernement ont présenté la nouvelle mouture de « MaPrimeRénov », un dispositif pourtant récent, lancé le 1er janvier 2020.

« Tout le monde connaît les enjeux autour du bilan thermique des logements. Nous ne sommes pas les premiers à nous préoccuper des problèmes de passoires thermiques mais il faut changer de braquet », a souligné Jean Castex.

Il faut dire qu'entre-temps, la crise de la Covid et le confinement sont passés par là. Incluse dans le cadre du plan France Relance, la version 2 de « MaPrimeRénov' » correspond à la volonté du Gouvernement de proposer une aide à la rénovation énergétique des logements plus simple, plus juste et plus efficace.

Jusqu'alors réservée à des ménages très modestes, voire modestes, le dispositif est désormais accessible à tous les propriétaires, qu'ils soient occupants ou bailleurs, et à toutes les copropriétés pour les travaux dans les parties communes.

Comme le rappelle le ministère de la Transition écologique, le montant de l'aide est calculé en fonction des revenus du foyer et du gain énergétique apporté par les travaux de chauffage, d'isolation ou de ventilation. Un plafonnement des dépenses éligibles est également prévu.

« Les travaux faisant l'objet d'un devis à compter du 1er octobre 2020 seront éligibles aux nouvelles modalités de l'aide. Pour les foyers les plus modestes, l'aide pourra aller jusqu'à 90 %, puis elle descendra à 75 %, 60 % et 40 % pour les ménages les plus aisés », a précisé Emmanuelle Wargon, la ministre déléguée en charge du Logement.

Bien entendu, les travaux engagés doivent être réalisés par une entreprise labellisée RGE (Reconnue garante de l'environnement). Désormais, « MaPrimeRénov' » devient la principale aide à la rénovation énergétique. Celle-ci remplaçant totalement le crédit d'impôt à la transition écologique (CITE). L'aide peut évidemment se cumuler avec d'autres aides financières, dont les aides locales et les Certificats d'économies d'énergie (CEE).

Pour se renseigner sur le montant des aides financières mobilisables pour la rénovation énergétique de son logement, un simulateur en ligne, dénommé « Simul'aides », a été ouvert sur le site www.faire.gouv.fr.

Maintenant, c'est à vous de jouer...

0 commentaires
Envoyer un commentaire