Clermont-Ferrand 16° C
mercredi 28 octobre

Construction : Pierre Berger à la tête de la CERC Auvergne

18h07 - 21 septembre 2020
Construction : Pierre Berger à la tête de la CERC Auvergne
Pierre Berger prend un nouveau mandat à l'échelle de la grande région (© Archives CI 63 - V. Uta)

Alors qu'il occupe déjà les fonctions de Président de la Fédération régionale des travaux publics Auvergne-Rhône-Alpes, le Puydômois Pierre Berger a été élu à la présidence de la Cellule économique régionale de la construction Auvergne-Rhône-Alpes (CERC ARA) à l'issue du conseil d'administration de l'organisme qui s'est tenu le 9 juillet dernier.

Association loi 1901, la CERC ARA est pilotée par une assemblée générale, un conseil d'administration et un bureau. Elle est composée des représentants des six membres de droit : DREAL, FFB, CAPEB, FRTP, UNICEM et FPI.

L'objectif de la CERC ARA vise à développer une expertise locale pour apporter des outils d'aide à la décision de qualité à l'ensemble des partenaires publics et des professionnels de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

La CERC ARA crée de la valeur ajoutée pour ses partenaires autour de ses savoir-faire : expertise, statistiques, supports, enquêtes, prospective et animation territoriale. Ses domaines de compétences sont variés et transversaux : conjoncture et activité économique, commande publique, transition énergétique et bâtiment durable, travaux publics durables, infrastructures, économie circulaire, emploi et formation.

« Dans le contexte fortement perturbé que traverse toute l'économie française, je m'engage à ce que la CERC ARA reste un allié fort des entreprises et de leurs organisations professionnelles, afin d'accompagner au mieux les collectivités dans la gestion de leur patrimoine et le respect de leurs obligations comme la gestion des déchets, la rénovation énergétique ou encore l'entretien des infrastructures. Nous les aiderons également à prendre le virage de la transition écologique », a souligné Pierre Berger, quelques jours après son entrée en fonction.

Rappelons que ce dernier, ancien président du Stade clermontois basket, est à la tête du groupe PRS, spécialisé dans l'enfouissement de réseaux secs et humides. Ils dirigeant des entreprises principalement situées dans le Puy-de-Dôme et l'Allier.

0 commentaires
Envoyer un commentaire