Clermont-Ferrand 11° C
mercredi 27 janvier

Auvergne Habitat a dressé le bilan de son activité

06h43 - 07 septembre 2020
Auvergne Habitat a dressé le bilan de son activité
La nouvelle Résidence Vénétie va sortir de terre à Clermont-Ferrand, dans le quartier de la gare.

Auvergne Habitat a dressé récemment un bilan d'activité pour l'année 2019 et fait un focus sur l'année 2020 où cet acteur incontournable de la construction ne manque pas de projets.

Auvergne habitat en bref.

L'entreprise a fêté son 90e anniversaire l'année dernière. Avec un total de 18.043 logements et 36.000 familles logées, elle est aujourd'hui le 1er bailleur social en Auvergne et emploie 270 salariés. Filiale d'Action Logement, qui est actionnaire majoritaire, elle dispose d'une gouvernance paritaire. Au sein de son conseil d'administration figurent des collectivités et des entreprises comme Clermont Auvergne Métropole, le Conseil départemental du Puy-de-Dôme, l'agglo du Pays d'Issoire, La Caisse d'Épargne ou encore Michelin.

Ancien dirigeant de la banque Nuger, Arnaud Guillemain d'Echon a pris la présidence d'Auvergne Habitat depuis juin 2019. « J'ai vraiment trouvé une société sérieuse et soucieuse de son environnement. Elle est gérée de façon rigoureuse et présente un bilan extrêmement solide », estime ce dernier, pour qui l'entreprise a les moyens de ses ambitions.

Le bilan de l'année 2019.

« Une année exceptionnelle » selon les dirigeants d'Auvergne Habitat. Au niveau de la production, le bailleur a financé 539 logements sur l'Auvergne et réhabilité plus de 500 logements de son parc immobilier. « Nous n'avons pas de retard et nous investissons au niveau de la rénovation thermique », souligne Philippe Bayssade, le directeur général. Parmi les projets marquants figure la réalisation de la résidence intergénérationnelle « Le Jardin d'Adrien » (36 appartements), bâtie à Clermont avec Eiffage, ou encore la réalisation de 150 pavillons sur les communes de la périphérie (Lempdes, Lezoux, Plauzat, Issoire, Romagnat, Sayat, etc.) Le 4 juillet 2019, Auvergne Habitat a également signé la convention du Nouveau programme de renouvellement urbain de la Métropole clermontoise. « Cela débouchera sur la démolition et la reconstitution de 300 logements dans les quartiers des Vergnes et de la Gauthière », indique le directeur général, avant de rappeler que le taux de satisfaction des locataires d'Auvergne Habitat atteint aujourd'hui 84 %.

2020 : une année particulière.

Au moment du confinement, 35 chantiers de construction étaient en cours. « Tous se sont arrêtés. Mais début mai, la quasi-totalité d'entre eux avait repris. Nous avons accompagné les entreprises du bâtiment en prenant en charge les coûts sanitaires mais aussi en leur donnant des perspectives. Nous avons lancé 7 millions d'€ de projets pendant le confinement et 14 M d'€ début juillet », précise Philippe Bayssade, qui souligne qu'Auvergne Habitat n'a pas fait appel au chômage partiel pour ses salariés pendant la période.

Dans un contexte perturbé par la crise sanitaire, le bailleur affiche néanmoins « des objectifs ambitieux », avec une stratégie de lancement de nouveaux logements sur la Métropole clermontoise, qui représente 70 % de son activité. Il prévoit ainsi de livrer 500 logements sur l'année et d'en mettre 641 autres en programmation (dont 95 en accession), auxquels s'ajouteront 300 rénovations. Par exemple, 2020 a marqué le lancement des travaux de la résidence Saint-Vincent à Blanzat, réalisée sur le site d'une ancienne papeterie. L'énergie hydraulique du lieu sera valorisée. « 15 % de notre parc a déjà recours aux énergies renouvelables », assure le directeur général.

Au sud, Auvergne Habitat va livrer ce mois-ci les 21 maisons du hameau du Petit Auzon à Orcet. Il s'agit de la déclinaison du concept « so'seniors » pour personnes âgées autonomes. Deux autres programmes, collectifs cette fois, sont en cours de réalisation à Lempdes et Cournon. Trois autres projets verront le jour à Chauriat, Champeix et Le Donjon, dans l'Allier.

Outre la volonté de développer davantage l'accession sociale, Auvergne Habitat promet également de poursuivre la transformation numérique afin de renforcer encore le lien avec ses locataires. « Mais il s'agira de rechercher un équilibre entre proximité, physique et digital », précisent bien les dirigeants.

0 commentaires
Envoyer un commentaire