Clermont-Ferrand 16° C
mercredi 28 octobre

Le Tour de France sur les routes du Puy-de-Dôme les 11 et 12 septembre

11h20 - 01 septembre 2020
Le Tour de France sur les routes du Puy-de-Dôme les 11 et 12 septembre
Les spectateurs devront porter le masque sur les routes du Tour mais ils pourront encourager les coureurs (Archives A.S.O./Alex Broadway) 

La Grande boucle et ses stars s'élanceront de Châtel-Guyon le 11 septembre pour rejoindre les hauteurs du puy Mary, dans le Cantal, au terme d'une étape très difficile. Le lendemain, la caravane partira de Clermont-Ferrand pour arriver à Lyon.  

Le 29 août, les coureurs se sont élancés de Nice pour une nouvelle édition du Tour de France marqué sous le sceau du Covid-19... Lors de son passage à Clermont, à l'occasion du Critérium du Dauphiné, Christian Prudhomme s'est dit très heureux que les courses cyclistes aient repris dans de nombreux pays européens. « C'est important pour le cyclisme et pour l'activité tout court. On a besoin de sourire et d'y croire, dans le respect des règles sanitaires bien évidemment », souligne le patron du Tour.

Après le passage du Critérium au mois d'août, les routes du Puy-de-Dôme vont à nouveau vibrer au rythme des coups de pédale de l'élite du cyclisme international. Premier rendez-vous le 11 septembre avec une prometteuse étape entre Châtel-Guyon et le puy Mary, dans le Cantal. 191 km, des ascensions à foison et 4.400 m de dénivelé à avaler ! « Le dernier kilomètre du Pas de Peyrol est terrible », estime Romain Bardet, le leader d'AG2R La Mondiale.

Le 12 septembre, les coureurs s'élanceront cette fois de Clermont pour rejoindre Lyon. 197 km et un passage au col du Béal (1390 m), dans les monts du Forez. Comme le rappelle Christian Prudhomme, cela faisait 32 ans que Clermont attendait le passage de la Grande Boucle. « Il y a une vraie logique à partir du centre de la France. C'est un terrain où l'on peut tout faire. On peut durcir ou adoucir les étapes en fonction de ce que l'on souhaite. On le verra bien à l'occasion de Tour notamment avec l'étape Châtel-Guyon/Le puy Mary. Retrouver aussi la place de Jaude, cette place emblématique de Clermont, pas seulement les soirs de finale du championnat de France de rugby, cela fait évidemment plaisir. »

Le public, avide d'autographes et de selfies, devra ronger son frein pour cette édition 2020. Un protocole sanitaire très strict a été mis en place autour des coureurs, avec des bulles de protection hermétiques. La sécurité sanitaire des différents acteurs en passait par là. Christian Prudhomme invite néanmoins le public à venir encourager les cyclistes. « Mais il faut respecter les règles. Si on aime le cyclisme et les coureurs, on met le masque ! ».

Pour les passages dans les cols, afin de limiter le nombre de spectateurs présent, des filtrages réalisés au pied des difficultés seront effectués par les forces de l'ordre. Impossible d'accéder sur les hauteurs avec sa voiture. Il faudra donc monter à pied ou à vélo... « Mais ce n'est pas nouveau, tempère Prudhomme. Nous le faisons depuis plusieurs années déjà. Ils auront lieu sur 26 cols empruntés par le Tour cette année. »

0 commentaires
Envoyer un commentaire