Clermont-Ferrand 26° C
jeudi 13 août

L'Office de tourisme métropolitain espère bien relancer la dynamique

10h11 - 19 juillet 2020
L'Office de tourisme métropolitain espère bien relancer la dynamique
Difficile de prédire cette année ce que va être la saison estivale (© CAT)

Une année hors-norme. Forcément. Pour les acteurs du tourisme en Auvergne, bien difficile de prévoir ce que seront les prochaines semaines. Après un été 2019 très prometteur, la crise sanitaire a rebattu les cartes et bousculé les certitudes. « Il faut être très prudent par rapport aux interprétations que l'on pourrait faire de la saison estivale. Il va falloir sauver ce qui peut l'être. Mais il y a quand même un élément positif, c'est que nous avons une destination qui correspond aux attentes des clientèles post-Covid-19. Nous avons capitalisé là-dessus. Tout le plan de relance du tourisme, notamment en termes d'image et de communication, s'appuie sur ce que l'on pense et que l'on sent être les demandes des clients après le confinement, c'est-à-dire les grands espaces, les retrouvailles et la responsabilité vis-à-vis du choix et des pratiques touristiques », explique Vincent Garnier, le Directeur général de l'Office de tourisme métropolitain.

L'organisme a mis sur pied un plan de relance du tourisme à court et à moyen termes en collaboration avec les services de Clermont Auvergne Métropole et les professionnels du secteur. Remboursement du « Pack partenaire » 2020, opération de qualification de l'offre, campagne d'affichage renforcée à Montpellier, Nîmes et Lyon ont fait partie des actions menées au cours des dernières semaines. « Nous avons complètement repensé, y compris au niveau digital, nos outils de communication. Nous avons accompagné la campagne avec un dispositif web, le site revelez-vous.com. Il s'agit de notre signature. Tout est lié eu égard à ce nouveau positionnement. »

En parallèle, une campagne de tournage de mini-vidéos est en cours avec les principaux sites touristiques du département (Vulcania, Aventure Michelin, Musée de la bataille de Gergovie, Royatonic...) et un gros effort est effectué sur la restauration à travers une opération partenariale menée avec la CCI du Puy-de-Dôme et l'UMIH 63 suite à la décision du Gouvernement de déplafonner les titres-restaurants. Enfin, une action de communication commune avec Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme verra également le jour en septembre.

À moyen terme, Clermont Auvergne Tourisme va redéfinir totalement sa stratégie autour du tourisme d'affaires sur la Métropole. « L'idée étant d'avoir un nouveau positionnement. On va créer un club MICE* à travers un plan triennal mutualisé. On veut également devenir une destination d'affaires responsable et faire certifier l'Office de tourisme à la norme ISO 20121 afin d'avoir une démarche collective avec l'ensemble de nos partenaires. Ceci se fait en lien avec Auvergne Rhône-Alpes Tourisme et leur démarche de tourisme bienveillant. »

Vincent Garnier rappelle que des actions voient le jour avec les gros offices de tourisme voisins (Saint-Étienne, Lyon, Grenoble, Chambéry, Valence) et qu'il n'est pas question de se faire concurrence entre villes de la région.

0 commentaires
Envoyer un commentaire