Clermont-Ferrand 26° C
jeudi 13 août

Royat a donné le top départ de sa saison thermale 2020

13h45 - 09 juillet 2020
Royat a donné le top départ de sa saison thermale 2020
"On table sur 3500 à 4000 curistes cette saison", affirme Dominique Ferrandon , le directeur des thermes de Royat/Chamalières.

Trois mois et demi de fermeture. Un long bail. Symboliquement, de toutes les stations thermales d'Auvergne, celle de Royat/Chamalières a été la première à rouvrir ses portes. C'était le 29 juin. 106 curistes étaient présents ce jour-là. Un nombre loin de l'affluence habituelle mais c'est déjà un début pour une activité frappée elle aussi de plein fouet par la crise sanitaire. « Nous avons enregistré 1.500 annulations et 1.000 reports de cure environ. Nous en avons aussi d'autres en attente où les gens n'ont pas encore pris contact avec nous », explique Karen Giraud, responsable de la communication de la station, qui, avec l'une de ses collègues, a passé des centaines de coups de téléphone durant le confinement afin de garder le lien avec les curistes.

Des mesures sanitaires strictes

Si cette station, spécialisée dans les maladies cardio-artérielles et la rhumatologie, reçoit habituellement 8000 curistes chaque année, en 2020, ce sera nettement moins. Fermeture oblige. « On table sur 3500 à 4000 curistes. Notre chiffre d'affaires atteint habituellement 4,5 millions d'euros, cette année, il ne sera que de 2 M d'euros certainement », affirme Dominique Ferrandon, le directeur des thermes.

À Royat, comme ailleurs, toutes les mesures sanitaires ont été prises. Port du masque, principe de 4m² par personne, bornes de gel hydroalcoolique (53 points !), mise en place d'un sens de circulation dans les passages étroits, protocoles de désinfection renforcé... Les curistes peuvent donc venir prendre les eaux l'esprit tranquille. « C'est un coût supplémentaire de 214.000 euros pour les thermes », fait remarquer le directeur.

Pour booster la fréquentation, la station participe actuellement à l'opération « Un été en peignoir » avec des remises de - 15 % sur les courts séjours (voir article page 9). La clientèle locale ou non peut en profiter jusqu'au 31 août. Elle va également maintenir ses cures du soir en septembre (17h30-20h) jusqu'à la fin du mois d'octobre.

le projet de DSP se poursuit

Enfin, le projet de délégation de service public, qui vise à confier la gestion des thermes (mais aussi de Royatonic) à un exploitant privé, se poursuit. La Ville de Royat, qui gère aujourd'hui en régie directe la station, poursuit les discussions. « Le groupe Valvital maintient sa candidature et ses investissements. C'est plutôt rassurant », confirme Dominique Ferrandon.

La prise de l'exploitation par le nouveau groupe est toujours fixée au 1er janvier 2021.

0 commentaires
Envoyer un commentaire