Clermont-Ferrand 28° C
lundi 13 juillet

Jean Chazal plonge dans l'arène politique clermontoise

15h32 - 22 juin 2020
Jean Chazal plonge dans l'arène politique clermontoise
Jean Chazal en compagnie des principaux candidats de la liste "réunis pour vous". - © Jean-Paul BOITHIAS

Jean-Pierre Brenas et Eric Faidy arboraient le 18 juin un large sourire. Dans une brasserie courue de la place de Jaude, les deux candidats aux Municipales à Clermont ont reçu le soutien officiel du Pr Jean Chazal. L'ancien neurochirurgien du CHU, qui a œuvré durant 45 ans dans les domaines de la santé et du sport, a donc accepté de prendre la présidence du comité de soutien de la liste " Réunis pour vous ".

Un soutien " très important pour nous ", a martelé Jean-Pierre Brenas et un " signe qui ne trompe pas " selon Eric Faidy pour qui " nous sommes à la veille d'une alternance que Clermont mérite et qu'elle n'a jamais eue. "

Mais quelle mouche a donc piqué le doyen honoraire de la faculté de médecine, qui avait largué les amarres en août 2018 " afin de prendre du recul ", de revenir se jeter dans l'arène politique clermontoise ? L'intéressé l'avoue. Il a beaucoup cogité durant le confinement, mais aussi avant, sur les bateaux qu'il convoie périodiquement sur certaines mers du globe. L'ancien coordinateur de la commission médicale de l'ASM Rugby a hésité avant d'accepter la proposition. " Mais Clermont est ma ville de cœur et je suis heureux d'être là. Sans étiquette politique. "

Jean Chazal voit dans le duo Brenas-Faidy deux personnalités qui ont " le sens de l'intérêt collectif " car ils viennent du monde du travail et de l'entreprise. " La politique, au sens noble du terme, on ne la fait bien que si on sait ce que c'est de travailler et d'avoir un bulletin de salaire. "

L'ancien praticien regrette le manque de visibilité de la ville au plan international, qu'il a pu constater maintes fois lors de ses déplacements à l'étranger à l'occasion de congrès de médecine ou autres. " Clermont doit devenir une ville d'ambition. "

En compagnie de deux autres professeurs, Jean Chazal avait imaginé un projet pour les Clermontois dès 2013 avec la création d'un centre d'optimisation de la santé dans le domaine de la prévention. Rassemblant de nombreux partenaires, dont la Région, le CHU, l'Université, la Ligue contre le cancer ou encore Auvergne Thermale, l'ensemble a été finalisé en 2017 et présenté aux élus de la Ville et de la Métropole. Jean Chazal affirme ne pas avoir reçu de réponse.

" Ce projet de prévention permettrait pourtant de réaliser d'importantes économies de gestion et de prévenir de 30 à 70 % des cancers et autres maladies chroniques comme l'obésité ou le diabète ", assure-t-il.

Jean-Pierre Brenas a promis que ce projet serait mis sur les rails s'il était élu maire le 28 juin. " Il nous manque juste un peu de carburant, soit 1 million d'€ ", a admis la tête de liste.

Pour Jean Chazal, la seule solution aujourd'hui à Clermont réside dans l'alternance. " C'est la vie et c'est physiologique. On peut essayer de changer avec des gens qui sont nouveaux, ont des idées et possèdent un caractère plus entrepreneur. Cette crise sanitaire a tout changé. Il faut se battre et être imaginatif. Je crois que les deux candidats ont ces qualités-là. "

0 commentaires
Envoyer un commentaire